Saperlifourchette

Le petit Adam aime manger avec ses doigts, les plonger dans la purée de pommes de terre et en engouffrer une énorme portion. C’est plus facile qu’utiliser une fourchette, mais son père entend bien lui montrer les bonnes manières à la table. Voilà ce que Roxane Turcotte nous raconte dans l’album Saperlifourchette!, illustré par Lucile Danis Drouot.

Peut-être vous envolerez-vous bientôt pour une destination soleil… Outre le maillot de bain et la crème solaire, pourquoi ne pas glisser un livre dans vos bagages ? La lecture est toujours une bonne compagne à l’aéroport, sur la chaise longue ou dans le confort de votre chambre. Je vous propose trois polars et un nouveau genre littéraire, soit la twittérature.

Sylvestre Bain de sang

Le cahier de Noël

Le Cahier de Noël 2016

cahier noel

Découvrez nos pages de Noël, incluant recettes, bricolages, idées de livres à lire et plus encore !

Pour la toute première fois, le cahier du temps des fêtes est disponible sur le site internet du Franco. Vous pouvez y découvrir une panoplie de surprises, une sélection de films de Noël en français présentés par l'ONF, ainsi que des voeux de Noël de la part de plusieurs organismes et commerçants. Le Franco vous souhaite un très joyeux temps des fêtes !

 

Fragile financièrement, l’unique librairie francophone d’Edmonton devra évoluer dans les prochains mois pour s’adapter aux besoins de la communauté.

« J’apprécie énormément la franchise de notre invité qui était le bibliothécaire en chef de l’Université de l’Alberta : il nous a dit clairement que le modèle du Carrefour n’était pas financièrement durable », raconte Fred Kreiner, professeur en immersion et vice-principal de la Junior/Senior High School de Jasper, présent lors de l’atelier du Congrès annuel de la francophonie (CAFA) consacré à l’avenir de la librairie.

La situation financière précaire de la librairie ne date cependant pas d’hier. « Je connais pas le chiffre d’affaires du Carrefour. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’en décembre 2008, lorsqu’on l’a vendu à l’Université, Le Carrefour était dans une situation périlleuse. On avait seulement deux choix : vendre ou fermer », confiait Jean Johnson, le président de l’Association canadienne-française de l’Alberta, sur les ondes de Radio-Canada.

« Le Carrefour est une des dernières librairies francophones dans l’Ouest canadien », rappelle Gerald Beasley, le bibliothécaire en chef et responsable des trois librairies de l’Université de l’Alberta. Il ne remet pas en question « le service excellent » proposé par la boutique de la Cité francophone mais affirme que le lieu doit s’adapter à son époque. D’où l’organisation d’un atelier au CAFA, le 17 octobre dernier, afin d’écouter les suggestions de la communauté.

Aller au haut