Brier 2013 : le Québec surprend l’Alberta!

Après avoir baissé pavillon 5 à 4 en bout supplémentaire en lever de rideau du tournoi Brier 2013 face à l’équipe manitobaine, l’Alberta a été surprise par le Québec 8 à 4, lors de la 2e journée d’activité.

 

« Pour une équipe en milieu de peloton comme nous, c’est un gros avantage de jouer les équipes favorites tôt dans le tournoi », a souligné le skip de la formation Québécois, Jean-Michel Ménard, quelques minutes après sa victoire. « La glace, en terme de lecture, est un peu méconnue des équipes, alors c’est un avantage de les jouer plus tôt que tard », ajoute-t-il.


Le Québec, qui avait le marteau, a marqué deux points au 2e et 4e bout, alors que l’Alberta en a marqué deux au 3e bout. Après la pause de mi-match, le Québec a su profiter des erreurs de l’Alberta, alors que l’équipe de Kevin Martin a été forcée à un seul point au 6e et au 8e bout. Pour Jean-Michel Ménard, le match s’est joué là. « À deux reprises, il (Kevin Martin) a raté des coups que normalement, il fait les doigts dans le nez », affirme-t-il.

Au-delà des erreurs de l’Alberta, Ménard estime que cette victoire revient à toute son équipe.
« Toute l’équipe a bien joué. Notre 3e (Martin Crête) a connu tout un match. Il a mis beaucoup de pression sur l’équipe adverse, facilitant ma tâche », avance Jean-Michel Ménard.

En terme de statistique, Martin Crête a terminé la partie avec un taux de réussite de 96 %, contre 94 % contre le 3e de l’Alberta, John Morris. Au niveau des skips, Ménard a terminé la partie avec 90 %, contre seulement 78 % pour Kevin Martin. « Ce n’était pas son meilleur match qu’il avait dans le corps. Il a raté quelques coups qu’il ne manque pas normalement », soutient le skip du Québec.

Malgré cette victoire, Jean-Michel Ménard, dont la formation présente une fiche de 2 et 0, refuse de s’emballer. « Comme équipe, dans notre préparation, on ne se dit pas qu’il nous faut battre telle ou telle équipe pour accéder au tour éliminatoire. L’Alberta est une formation favorite, mais dès cet après-midi, on affronte une équipe (Territoire du Nord-Ouest) dont le skip (Jamie Koe) est capable d’effectuer des lancers de qualité », lance Ménard.

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut