La passion du sport pour tous

Toutes les bonnes choses ont une fin. La 24ème édition des Jeux francophones de l’Alberta (JFA) a refermé ses portes dimanche dernier à Edmonton.

JFA

 

Du 11 au 13 mai, les quelque 482 jeunes de neuf zones différentes venus de tout l’Alberta ont pu bénéficier de conditions parfaites pour savourer ce grand moment à la fois festif, sportif et culturel.

La capitale albertaine a été l’hôte bienveillante et accueillante du plus grand rassemblement du sport scolaire francophone provincial. Edmonton a été le théâtre de deux superbes journées de compétitions.

Une organisation notamment parrainée par une invitée d’honneur Kim Saint-Pierre, ancienne gardienne de l’équipe canadienne de hockey sur glace, et surtout triple championne olympique et quintuple championne du monde.

Ayant elle-même déjà participé à des jeux similaires étant plus jeune, elle déclare que « les événements à l’échelle provinciale sont les premières étapes essentielles du grand rêve olympique ». Invitée à monter à la tribune lors de la cérémonie d’ouverture, la championne a d‘ailleurs  exprimé sa gratitude et sa reconnaissance envers tous ceux qui ont œuvré pour ces JFA. Dans un discours écouté attentivement par tous, elle a également souligné la notion de plaisir et de respect pour « une expérience qui fut l’une des plus enrichissantes de [sa] jeunesse ».

SoccerUn souffle nouveau

L’organisation a décidé d’ajouter une touche de modernité pour cette édition 2018. Grâce à une nouvelle application mobile, JeuxfrancoAB, les JFA sont passés à l’ère du numérique. L’application a permis tant aux familles qu’aux participants de rester connectés en direct avec l’événement. Horaires, résultats, lieux de compétitions, etc… tout était à portée de main.

Cette année, le volet art visuel et le kin-ball ont également fait leur apparition en plus des traditionnels sports tels que le soccer, le badminton, le volley-ball, le basket-ball, l’ultimate, ou encore le hockey-balle.

Le volet arts visuels a permis aux artistes en herbe d’approfondir leurs talents au Centre d’arts visuels de l’Alberta (CAVA). Le kin-ball qui est un sport peu connu, a fait son entrée comme sport de démonstration.

Tout le monde repart gagnant 

Les Jeux francophones de l’Alberta, ce n’est pas que du sport. C’est aussi « une grande fête et beaucoup de rencontres », déclare Amy Vachon Chabot, coordinatrice des JFA, avant d’ajouter que cinq prix sont décernés pour les équipes en plus des prix individuels.

Pour la deuxième année consécutive, c’est la zone 5 (Saint-Paul, Plamondon, Bonnyville et Cold Lake) qui remporte le Prix de la délégation. Semblable à la récompense de l’équipe la plus compétitive, ce prix représente le Graal de l’événement puisqu’il est remis à la zone qui a récolté le plus de points.

Volleyball feminin junior zone 8

Pas seulement basé sur la performance sportive, les JFA récompensent également d’autres aspects en cohérence avec les valeurs du sport. Ainsi, la zone 2 (Camrose, Leduc, Beaumont et Red Deer) remporte le Prix de l’amélioration, qui met en avant la valeur du travail. Il récompense la zone qui a connu la plus grande hausse de points, toutes compétitions confondues, entre les résultats de l’année dernière et ceux de cette année. À noter que la même équipe a remporté le Prix interaction. Ce dernier est remis à la délégation dont les membres ont été les plus actifs sur les médias sociaux durant les Jeux.

L’esprit sportif est récompensé à son tour par le Prix Linda-Beaudet. Il a la particularité d’être décerné par les officiels de la compétition. Les arbitres ont jugé que la Zone 9 (Grande prairie) avait le meilleur état d’esprit sur le terrain. Il s’appelle le Prix de l’amitié et il est certainement le plus symbolique de tous les prix. Semblable au Prix des meilleurs copains, c’est la zone 4 qui l’a reçu (Saint-Albert, Legal et Morinville), suite à un vote de tous les participants.

Vivement l’année prochaine

« Nous sommes toujours autant agréablement surpris de l’engagement des jeunes et de l’intensité qu’ils mettent dans leurs pratiques », confiaient Sébastien L’Abbé, chef de plateau du badminton, et son assistant Justin Thibaudeau, lors de la dernière matinée de compétition. « En plus d’avoir gagné en simple garçon, je me suis fait de nouveaux amis dans une super atmosphère », déclarait German De La Garza champion de badminton. Bref, ces 24ème Jeux francophones de l’Alberta sont une réussite totale, et la bonne nouvelle c’est qu’ils seront reconduits une fois de plus l’année prochaine.  

C’est juste après le BBQ géant, lors de la cérémonie de clôture, que l’annonce de la future ville hôte a été faite. Lac La Biche accueillera la 25ème édition des JFA, permettant ainsi à la zone 5 de défendre son titre à la maison.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut