Imprimer cette page

Les Centurions de Saint-Jean joueront à l’extérieur

L’équipe de hockey du Campus Saint-Jean, les Centurions de Saint-Jean, disputera un match amical sur la patinoire extérieure du Pleasantview Community Hall le 14 janvier prochain, contre une équipe formée d’anciens joueurs du Campus.

« On veut reprendre le concept de la Classique Héritage de la Ligue nationale de hockey (LNH), mais au lieu de faire un match où deux équipes d’anciens joueurs s’affrontent, ce sera une équipe formée des anciens Centurions contre les joueurs actuels », explique un des organisateurs de l’évènement, Laurier Amyotte, aussi trésorier de l’équipe. Le président du club, Alexandre Dufour, travaille également au projet.


La Classique Héritage, organisée par la LNH, consiste à disputer un match extérieur entre deux équipes composées d’anciens joueurs de la ligue. La première édition est née à Edmonton en 2003 et une deuxième a été présentée à Calgary en 2011.

Pour les Centurions de Saint-Jean, c’est la première fois qu’un tel rendez-vous a lieu, bien que l’idée ait déjà été soulevée par le passé. « On voulait créer un évènement pour s’amuser et pour que la communauté puisse s’impliquer. Au départ, on croyait que c’était une petite idée comme ça, mais les choses ont décollé et maintenant, on se rend compte de l’ampleur du projet », admet M. Amyotte.

Un match attendu
Le Centurion a tout d’abord contacté les anciens joueurs qui ont récemment obtenu leur diplôme et qui, selon le club actuel, méritaient de la reconnaissance pour leur implication dans l’équipe. Il s’est rapidement rendu compte de la popularité de l’évènement.

« En faisant nos recherches, on a réalisé qu’il y avait aussi un intérêt de la part des anciens qui ont joué il y a 20 ans. Il y aurait même la possibilité de faire un tournoi avec trois ou quatre équipes et en faire la Coupe Saint-Jean. On pourrait y inclure d’autres divisions », mentionne-t-il.
Les Centurions de Saint-Jean sont composés de deux équipes de 16 joueurs de niveau différents. Seulement une des deux formations pourra prendre part à la Classique Héritage 2012.

Impliquer la communauté
Laurier Amyotte avoue que l’organisation de la Classique Héritage 2012 nécessite plus de travail qu’il ne l’avait pensé. « On voulait une patinoire plus près du Campus et du quartier Bonnie Doon, mais nous voulions un banc pour les joueurs et une salle pour accommoder les spectateurs », explique le jeune homme.

Les étudiants du Campus Saint-Jean qui participent au projet Kenya seront bénévoles durant l’évènement afin d’amasser des fonds pour leur voyage. Ils y tiendront, entre autres, une petite cantine où ils serviront du chocolat chaud aux spectateurs.

Cette rencontre extérieure est une bonne façon de promouvoir le hockey et le Campus par la même occasion. « On espère que les jeunes viennent, ça va peut-être les inciter à venir étudier ici s’ils voient qu’il y a une bonne équipe de hockey », lance celui qui envisage de devenir policier après ses études.

Les Centurions de Saint-Jean existent depuis 1921, mais l’équipe s’appelait au départ Les Frontenacs. Le nom a été changé il y a cinq ans, de même que le logo, pour redonner un nouveau souffle au club. Une stratégie qui a fonctionné selon l’étudiant.

Laurier Amyotte terminera son Baccalauréat des affaires bilingue au Campus Saint-Jean, au printemps 2012. Il souhaite passer le flambeau à un plus jeune qui prendra en charge l’organisation de l’évènement. « On espère que ça devienne quelque chose d’annuel, une tradition », conclut le jeune homme.
 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)