×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 72
Imprimer cette page

Tournoi multiculturel de Soccer 2016. Francophones, mais pas que...

yemen
Quoi de meilleur qu’un tournoi de soccer et qu’un BBQ pour se rassembler et profiter d’un beau samedi ensoleillé ? Tous les ingrédients ont été réunis ce samedi 30 juillet pour célébrer la Francophonie à Calgary et le public a répondu présent.

 

Cela fait quelques années que Calgary avait perdu son tournoi francophone de soccer disputé pendant l’été. Le Portail de l’Immigrant Association (PIA) et le Calgary Olympic FC (COFC), club de soccer bilingue de la métropole albertaine, ont permis de faire revivre cette compétition amicale. “On avait à coeur d’offrir de nouveau à la Francophonie son tournoi d’été”, souligne François-Xavier Jeannet, Vice-Président du COFC. “Nous pouvons dire maintenant que la communauté francophone possède deux tournois avec celui de Futsal (soccer intérieur) que nous organisons en novembre,” poursuit-il. Profitant du BBQ FrancoFun, l’autre évènement tenu à quelques mètres du terrain, les rencontres ont attiré de nombreux curieux. Un public et un soutien très apprécié par les joueurs qui ont dû jouer avec des températures élevées.

Un tournoi ouvert à tous

 

Assurer la promotion de la francophonie et souligner son dynamisme, tels sont les maîtres mots des organisateurs du tournoi. Avec des rencontres d’une durée d’une heure (deux fois 30 minutes de jeu), le tournoi offre l’opportunité aux joueurs de représenter un continent, un pays, ou une province, le tout dans une immersion en français. Cette année, la compétition accueillait trois équipes. Une première composée de joueurs issus principalement du Canada et de la France, une seconde à grande connotation africaine, et une troisième représentant le Yémen. Dans ces trois équipes, beaucoup de joueurs présents ne parlaient pas le français. Un objectif donc atteint pour les organisateurs qui souhaitaient ainsi développer la francophonie en intégrant la majorité anglophone dans son tournoi. “Il s'agit d'une excellente occasion pour promouvoir l'image positive du soccer au sein de la communauté. D'autre part c'est une façon pour nous de faire connaître notre projet et d'attirer les personnes motivées et talentueuses à rejoindre l'aventure” explique François-Xavier Jeannet. Un avis aussi partagé par les joueurs eux-mêmes : “représenter la francophonie ne veut pas dire être enfermé à la francophonie, bien au contraire! Pour davantage faire connaître le français, il faut faire preuve d’ouverture. Et quoi de mieux que le soccer pour cela?” explique Purrank Jude Ghia, l’un des joueurs présents.

 

Une réorganisation et une belle célébration du sport

Prévu à 10h30, le tournoi a pris un peu de retard pour commencer vers 11h. La chaleur, l’intensité des rencontres et la santé des joueurs ont obligé les organisateurs à changer un peu les règles initialement établies. Le tournoi, qui devait se jouer avec 22 acteurs sur un terrain de taille officielle, a finalement évolué vers des rencontres 9 contre 9 sur un demi-terrain pour faciliter les remplacements en cas de fatigue. L’arbitre bilingue du tournoi, Martin Luther Modjo Kameng, véritable chef d’orchestre sur le terrain, a régulé le jeu et assuré la compréhension des règles auprès des capitaines et joueurs.

Sur le terrain beaucoup de passion, de technique, et de plaisir tout en gardant un esprit de compétition. Pour cette édition 2016, c’est le Yémen qui a remporté le trophée et les 200$ de certificats cadeaux au terme d’une belle finale contre l’équipe Canada-France. Une très grande joie des Yéménites ressentie et applaudie par les nombreux spectateurs présents ainsi que les finalistes. “Je pense que nous pouvons être satisfaits de la participation et surtout de l'ambiance de ce tournoi. À l'image des vainqueurs, la bonne humeur était au rendez-vous” souligne François-Xavier Jeannet. "Le tournoi s’est très bien déroulée. Les équipes présentes étaient contentes de participer à ce tournoi. L'ambiance était très bonne et les joueurs étaient également très satisfait qu’il y ait un barbecue à dispostion," apporte  Houmou Guiro, coordinatrice de l'évènement au PIA. 
Un tournoi extérieur sera de nouveau organisé l’année prochaine, “plus gros” nous promettent les organisateurs.

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Éléments similaires (par tag)