La ville de Camrose présente les Jeux francophones de l’Alberta pour la première fois!

Du 22 au 24 mai, près de 375 participants, 55 entraineurs et 13 chefs de mission ont afflué de partout en province dans la communauté hôte de Camrose afin de prendre part aux 21 es Jeux francophones de l’Alberta (JFA). Une première pour la ville de Camrose qui présentait l’évènement puisque ses athlètes en étaient à leur première participation l’an dernier.

 

JeuxFrancoCamrose

Comme chaque année, la Fédération du sport francophone de l’Alberta (FSFA) organise avec l’aide de la communauté hôte les JFA. Un évènement qui regroupe plusieurs athlètes âgés de 12 à 18 ans pour participer à des compétitions dans    différentes disciplines officielles : soccer, basketball, badminton, hockey-balle et volleyball. Mais encore, il y avait aussi un

sport en démonstration, soit le Crosscountry, qui était offert pendant les demi-finales et les finales afin de permettre aux jeunes qui n’ont pas pu s’y rendre de tenter leur chance dans ce sport. Étant le seul évènement sportif d’une telle envergure qui se déroule en français en Alberta, Yann Gingras, président de la FSFA, estime qu’il s’agit d’une excellente occasion pour promouvoir la langue.« Non seulement les JFA sont un tremplin pour les francophiles et les francophones pour pratiquer leur sport  en français, mais c’est aussi une occasion pour les jeunes de se rassembler ensemble pour avoir une fin de semaine de plaisir en français ».


Une programmation diversifiée

Cette année, la FSFA a insaturé un nouveau volet soit celui de journalisme afin de se rapprocher davantage des disciplines qui sont offertes aux JFC. Les JFA pourront donc devenir un moyen plus efficace pour recruter des participants pour  cet évènement national qui a lieu tous les trois ans, en plus d’ouvrir l’évènement à des jeunes qui ne sont pas des sportifs.  
Ainsi, la collaboration de Radio-Canada – Ici Alberta qui a présenté le volet en partenariat avec Francophonie jeunesse de l’Alberta et Le Mouton Noir, journal  étudiant du Campus Saint-Jean, était cruciale pour réaliser un tel projet. L’équipe de  Radio-Canada, qui comprenait Olivier Mercure, Mélanie Morin, Richard Marion et Samuel Danzon-Chambaud, était présente toute la fin de semaine pour guider les 8 jeunes journalistes.

Ladan Souldan, journaliste en herbe pour la zone 6 (Edmonton), explique son expérience. «Mes animateurs étaient super! C’était incroyable. Ils m’ont vraiment ouvert au monde de journalisme afin de peut-être considérer ceci comme une carrière future». De plus, elle en était à sa première participation aux JFA, « J’ai tellement aimé ma fin de semaine! Il y avait beaucoup de choses à faire et c’est bien de rencontrer de nouvelles personnes. C’est une expérience que tout le monde devrait avoir au moins une fois par année pour apprendre à connaitre des gens comme nous qui parlent français ».
Ainsi au programme, il y en avait pour tous les gouts: une cérémonie d’ouverture avec un spectacle de l’artiste franco-albertain Isaël, un spectacle le samedi soir du groupe acadien Radio-Radio, un Photo Booth, des défis Twitter-Facebook, une apparition de Gribbit la mascotte de la Fête franco-albertaine, un nouveau drapeau des JFA.

21 e  édition réussie!

En  plus  du  couronnement de nombreux athlètes à l’issue de compétitions, la FSFA aime reconnaitre les performances de groupe autant sur le plan sportif que  sur le plan social. Ainsi, cinq prix sont remis aux délégations qui se sont le plus démarquées. Pour une quatrième année consécutive, la zone 8 (régions de  Rivière-la-Paix), reçoit le prix de la délégation en cumulant le plus grand nombre de points. De  plus, elle s’est vue attribuer le Prix Linda-Beaudet par les officiels pour le meilleur esprit d’équipe. Des accomplissements qui ont enchanté James Bazan, chef de mission de la zone 8, qui en était à sa 18e participation. « On ne vient pas aux Jeux pour gagner, mais c’est certainement plaisant avoir du succès. De plus, on représente la région du Nord qui est peu peuplée, alors nous étions très satisfaits d’être la délégation la plus nombreuse avec 70 participants! » Pour sa part, la zone 3 (Calgary) a remporté le prix de l’amélioration avec un pourcentage impressionnant de 95%. Stéphanie Trottier, ancienne coordinatrice des JFA et maintenant chef de mission pour la zone 3, explique qu’elle était satisfaite de la participation de sa délégation autant sur le plan social que sportif. « C’est vraiment génial! Nos athlètes ont super bien  performé. C’est notre deuxième fois dans les trois dernières années d’obtenir ce prix alors ça prouve que nos équipes s’améliorent et qu’elles participent bien. Ça nous donne un bon espoir que notre zone devient de plus en plus nombreuse,» soutient Mme Trottier. D’ailleurs la zone 3 était la deuxième plus nombreuse avec 60 participants.  


La Zone 6 (Edmonton) est repartie avec le Prix de l’amitié déterminé par un vote populaire des participants. Tandis que la Zone 4 (environs d’Edmonton & Jasper),a remporté le Prix Interaction qui était une nouveauté l’an dernier. Cette délégation avait reçu le plus grand nombre de points en réalisant des défis Twitter-Facebook. Des prix qui reflètent bien le côté social de l’évènement, « J’ai aimé le côté social des Jeux, c’est-à-dire que j’ai vu beaucoup de délégations qui se sont fait des amis entre les délégations, a affirmé Mme Dumay.  Alors les jeunes ont quand même partagé l’expérience avec des jeunes d’autres régions de l’Alberta». De plus, Mme Dumay se dit être ravie du déroulement de la fin de semaine étant donné qu’il s’agissait de sa première fois en tant que coordinatrice, « C’était ma première expérience, mais j’avais une équipe solide.  Dans l’ensemble, il y a toujours des petits accrochages qui peuvent arriver durant un évènement, mais je suis très satisfaite du déroulement ».


Pour sa part, le président de la FSFA, Yann Gingras, était extrêmement satisfait de l’organisation de l’évènement, « Je pense que non seulement la température  était belle, mais l’organisation en générale a été très bien effectuée. On a eu  beaucoup de jeunes et ils étaient extrêmement contents aussi. C’est toujours une  récompense pour nous de voir leurs sourires à la fin! »

M. Gingras termine donc en remerciant plusieurs personnes qui ont contribué à faire de cet évènement un véritable succès, « J’aimerais remercier l’équipe  formidable de la FSFA, la ville hôte de Camrose, Camrose Composite High School, à tous nos commanditaires et sans oublié tous nos bénévoles, près d’une centaine d’entre eux avaient répondu à l’appel. Tout le monde a fait un travail extraordinaire! » La FSFA a annoncé que la communauté francophone de Beaumont espère accueillir les JFA en 2017, et ce du 13 au 15 mai juste avant la longue fin de semaine.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut