Des cyclistes albertains rendaient hommage à l’épreuve cycliste française et à l’héritage francophone de la province le 21 juillet dernier.  

Sans être une course, le Tour de l’Alberta est un défi personnel. On sent la frénésie à la ligne de départ et l’euphorie à l’arrivée. Dès le début du tour, certains tombent du peloton pour attendre l’assistance de l’équipe technique, sans doute faute d’avoir fait une dernière inspection de leur bolide la veille. 

Le joueur de curling originaire de Saint-Paul, quadruple champion canadien et triple champion du monde, a accepté l’offre de la Chine de mener les équipes chinoises aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014. 

 

Il y a trois ans, la légendaire équipe de Randy Ferbey, le Ferbey’s Four dont Marcel Rocque faisait partie (avec Daniel Nedohin et Scott Pfeifer) s’est dissoute après une douzaine d’années glorieuses. « Randy et moi, on était un peu plus vieux que les deux autres. Si on se séparait, les commanditaires ne nous suivraient pas et sans ça, on n’avait pas les moyens de continuer », raconte Marcel Rocque. Randy Ferbey était prêt à parier qu’aucune équipe ne jouerait ensemble aussi longtemps.

 

La 19e édition des Jeux francophones de l’Alberta à Saint-Paul se sont déroulés sans embuches du 17 au 19 mai 2013, grâce aux bénévoles de la région et d’ailleurs. 

 

« Les bénévoles ont fait un travail hors pair », lance la coordonnatrice des Jeux francophones de l’Alberta (JFA), Stéphanie Trottier. Même si l’armée de bénévoles a mis un peu de temps à se mettre en branle, une fois sur place, la Fédération du sport francophone de l’Alberta (FSFA) a été impressionnée. « Surtout au niveau de l’alimentation, ajoute-t-elle. Quand les jeunes mangent bien et aiment ce qu’ils ont dans leur assiette, tout va bien! »

Après avoir baissé pavillon 5 à 4 en bout supplémentaire en lever de rideau du tournoi Brier 2013 face à l’équipe manitobaine, l’Alberta a été surprise par le Québec 8 à 4, lors de la 2e journée d’activité.

 

« Pour une équipe en milieu de peloton comme nous, c’est un gros avantage de jouer les équipes favorites tôt dans le tournoi », a souligné le skip de la formation Québécois, Jean-Michel Ménard, quelques minutes après sa victoire. « La glace, en terme de lecture, est un peu méconnue des équipes, alors c’est un avantage de les jouer plus tôt que tard », ajoute-t-il.

Il y a eu du hockey en français, le 12 janvier dernier, à la patinoire extérieure Pleasantview d’Edmonton, alors que le Campus Saint-Jean (CSJ) présentait la deuxième édition de la Classique Héritage.

Au cours de cette partie amicale, à laquelle une cinquantaine de personnes ont assisté malgré le froid, l’équipe des anciens du Campus, bien épaulée par leur gardien Michel Fournier, a triomphé par la marque de 10 à 6 contre les Centurions.

C’est sous un soleil radieux et des vents cléments que plus de 200 jeunes francophones et francophiles ont participé à la 18e édition des Jeux francophones de l’Alberta, organisés par la Fédération du sport francophone de l’Alberta (FSFA), du 25 au 27 mai derniers à Edmonton.

Les jeunes albertains de 12 à 18 ans ont pu mesurer leurs habiletés en participant à des compétitions de badminton, basketball, soccer, volleyball et d’athlétisme.


En comptant les bénévoles, chefs de mission et arbitres, ce n’est pas moins de 287 personnes qui ont réussi à faire de cet évènement un succès, selon Yann Gingras, président de la FSFA. « En général, il s’agit d’une formule gagnante et cela s’est super bien passé. Nous avons eu une légère augmentation des participants par rapport à la dernière édition », affirme le président, en ajoutant que plus de support sera offert en région afin d’augmenter encore le nombre de participants dans les zones.
 

C’est le 14 et 15 juillet prochain que les jeunes amateurs de hockey sont invités à participer à la première édition de l’école de hockey francophone, qui se tiendra au Servus Place de Saint-Albert.

Organisé par l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Centralta, en partenariat avec la Fédération du sport francophone de l’Alberta (FSFA), le stage de hockey s’adresse aux jeunes francophones et francophiles de 5 à 14 ans à travers la province. Les formulaires seront disponibles dans les écoles francophones et d’immersion à compter du 23 avril.

 Le joueur des Eskimos Étienne Légaré, le président de la FSFA, Yann Gingras, la directrice générale de la Fédération, Monique Witzell, Corey Loranger, l’agente de développement - Sports de la FSFA Vicky Choquette, la naturopathe Melanie Robinson et l’agente de développement et de communications à la FSFA, Stéphanie Trottier, lors du lancement officiel d’En Action. Photos : Sébastien Guillier-Sahuqué (www.sgsfoto.com)La Fédération du sport francophone de l’Alberta (FSFA) a officiellement lancé le site Internet du projet En Action, qui fait la promotion d’un style de vie actif et d’une alimentation saine, lors d’une activité patinage, qui a attiré environ 25 personnes à Edmonton, le 15 février dernier.

« Le but, c’était de faire sortir les gens à l’extérieur et leur faire dépenser de l’énergie pour souligner le lancement du site », explique l’agente de développement et des communications à la FSFA, Stéphanie Trottier.

Le site (www.albertaenaction.ca) propose des trucs et astuces pour favoriser des habitudes de vie saines pour la santé. En action encourage des initiatives personnelles, adaptées à plusieurs groupes différents et ciblés, comme les ainés, les employés, la famille, l’école, etc., et y répertorie plusieurs organismes de promotion de la santé.

Le 13 février dernier, le footballeur Rolly Lumbala, qui exerce son talent avec les Lions de la Colombie-Britannique, a fait le bonheur d’environ 300 élèves de la 5e année à la 12e année qui fréquentent l’école Sainte-Marguerite-Bourgeoys en leur présentant la Coupe Grey lors d’une conférence.   

Le centre-arrière, qui évolue également sur les unités spéciales, a remporté le prestigieux trophée avec son équipe en novembre dernier. Il avait la Coupe Grey pour trois jours et à titre d’ancien élève de l’école Sainte-Marguerite-Bourgeoys, il a tenu à la partager pour quelques heures avec les jeunes de cet établissement.

C’est à Edmonton que sont attendus les jeunes athlètes francophones de 12 à 18 ans de partout en province, du 25 au 27 mai prochain,pour participer à la 18e édition des Jeux francophones de l’Alberta (JFA) organisés par la Fédération du sport francophone de l’Alberta (FSFA). Francophonie jeunesse de l’Alberta (FJA) est aussi un partenaire de l'évènement puisque l'association s'occupe des volets leadership et chef de mission jeunesse.

 

Le Conseil scolaire Centre-Nord (CSCN) sera l’hôte des JFA. Les athlètes des régions pourront être hébergés aux écoles Maurice-Lavallée et Gabrielle-Roy d’Edmonton, ainsi qu’au Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta.

Page 5 sur 6
Aller au haut