Basé à Edmonton, l’organisme à but non lucratif Dogs with Wings forme une quinzaine de chiens par an pour assister les aveugles, les handicapés moteur et les enfants autistes. L’Acadienne Lise Benoit s’occupe de l’entraînement avancé.

« La fondation Mira  donne peut-être 150 chiens par année… ici on en donne 15 ! », annonce modestement Lise Benoit, entraîneuse à Dogs with Wings (DWW). Ces quinze chiens, des labradors pour la plupart, sont offerts à des aveugles, des personnes en fauteuil roulant ou des familles avec des enfants autistes.

Originaire de Tracadie-Sheila au Nouveau-Brunswick, Lise Benoit grandit entourée d’animaux (« on n’était pas une ferme mais pas loin ») et se passionne pour l’entraînement lors d’un stage au centre de formation de Rigaud au Québec, un endroit où sont formés les chiens pour les douanes. Elle travaille ensuite à Mira entre 2006 et 2008. Un coup de foudre. « J’adore les contacts humains… Le fait de pouvoir aider les autres avec le chien que moi j’ai entraîné, je trouve que c’est un honneur », affirme l’Acadienne. Quand son mari militaire est transféré à Edmonton, elle entre à Dogs with Wings en tant que coordinatrice des bénévoles puis entraîneuse.

Fondé en 1996, Dogs with Wings a d’abord commencé à former des chiens de refuge. « Le problème, c’est que tu ne connais aucunement leur passé et leur santé », note Lise. C’est pourquoi, désormais, l’organisme n’accepte plus que des chiens d’écoles similaires et dispose de son propre programme de reproduction.

Depuis sa création, DWW a « gradué » une centaine de chiens. Huit employés y travaillent à plein temps et le chenil peut accueillir une vingtaine de chiens.

Aller au haut