Savoir arrêter de fumer

Pour la première fois en Alberta, un programme de cessation du tabagisme et des produits de la cigarette sont offerts en Français par Alberta Health Services à Red Deer pendant une période de six semaines. C’est du 22 janvier au 5 mars que les francophones de la région auront la possibilité de se rendre à ces ateliers organisés tous les lundis, afin de se renseigner sur des techniques de soutien pour une vie sans tabac.

affiche acfa

En Alberta, c’est plus d’un demi-million d’habitants qui fume régulièrement. Alors, c’est vrai,  la cigarette est une habitude difficile à mettre de côté et parfois, même les températures glaciales ne suffisent pas à décourager les fumeurs plus ardus. Désormais, le programme Quitcore, un groupe de soutien gratuit, met à disposition les outils nécessaires à ceux qui désirent se construire une vie sans tabac. Le service, qui existe déjà en anglais dans la province, est maintenant offert en français par Joanne Marcotte, conseillère bilingue en dépendance et en réduction du tabagisme à l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) de Red Deer.

Une nouveauté

Comme Serge Gingras, directeur régional de l’ACFA de Red Deer, l’atteste, « c’est une première fois ici ». L’initiative a été proposée par Joanne Marcotte ; « Nous en avons parlé et nous nous sommes demandé s’il y avait un besoin pour notre communauté francophone. Nous avons décidé d’essayer et de créer l’offre pour voir s’il y avait une demande pour la population de Red Deer et des alentours. »  Le service, offert en anglais, a parfois connu des variantes dans différentes langues, mais seulement lorsqu’une demande particulière était exprimée et l’atelier était alors effectué avec un traducteur. Cette fois-ci, c’est une spécialiste qui s’exprime dans la langue de Molière afin de partager tout ce qu’il y a à savoir sur l’arrêt du tabagisme.

Les ateliers, se déroulant une fois par semaine, durent 90 minutes. Les participants apprennent quelles sont les différentes stratégies à adopter afin de pouvoir gérer les symptômes de stress liés à l’arrêt du tabac, et comment éviter les rechutes. La pharmacothérapie, un moyen d’envisager une transition « douce » par un traitement  de substitution de la nicotine, est également abordée. C’est à travers une combinaison de conseils donnés par des professionnels et une aide médicale que l’abandon du tabac atteint ses meilleurs taux de réussites.

Les participants bénéficient également de soutien financier s’ils souhaitent commencer une thérapie de remplacement de la nicotine (TRN) par Alberta Health Services.

QuitCore French Version Poster 2017 revise 8 janvier 2018 1

Statistiques

Selon le sondage réalisé par Canadian Tobacco Use en 2010, plus de la moitié des fumeurs essaient chaque année d’arrêter la cigarette, et ce, sans succès. En plus d’un coût direct lié au tabagisme, c’est également un poids énorme pour la sécurité sociale où en Alberta, où plus de 3 000 personnes meurent chaque année à cause du tabagisme et les frais de santé associés sont estimés à environ 470 millions de dollars par an.

C’est vrai que le plus simple, c’est de ne pas commencer. Mais une fois que c’est fait, il vaut mieux se donner toutes les chances afin de réussir à arrêter de fumer et de le faire d’une manière saine et durable. Le premier atelier se déroulera le 22 janvier et accueillera jusqu'à 25 participants. Si l’arrêt du tabac est dans vos résolutions pour cette année 2018, cette nouvelle initiative est à suivre de près…

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut