C’est dans les locaux de FrancoPreneurs, à Edmonton, les 2 et 3 mai, que les consultations du CDÉA (Conseil de développement économique de l’Alberta) se sont poursuivies auprès de la communauté. Une occasion pour de nombreuses personnes de venir parler, s’interroger, mais aussi échanger sur l’expérience passée et les attentes prochaines adressées au Conseil.

CDEA-300Mercredi 26 et jeudi 27 avril se tenaient les consultations communautaires du Conseil de développement économique de l’Alberta (CDÉA) à Calgary. Une quinzaine de personnes ont été conviées dans les locaux de l’organisme afin d’éclairer sur leur situation et leurs besoins. Une démarche appréciée qui permet au CDÉA d’adapter et d’améliorer ses services localement.

Le Conseil de développement économique de l’Alberta (CDÉA), appuyé par l’ACFA provinciale, a annoncé le lancement d’une série de consultations à partir du 10 avril, et ce jusqu’au 3 mai, à travers la province : Falher, St-Isidore, Grande Prairie, Plamondon, Bonnyville, Lethbridge, Brooks, Calgary et Edmonton. À quoi s’attendent les principaux intéressés ? Le Franco le leur a demandé.

web

Le Conseil scolaire FrancoSud a rencontré les parents d’élèves les 24 et 25 février lors d’une consultation communautaire organisée au sein de l’école La Mosaïque à Calgary. L’occasion pour les conseillers de prendre le pouls de la communauté afin d’alimenter leurs réflexions stratégiques.

1470073 424135511049836 346144711 n

Dube Consultations CT et PCH Martin Normand 1La fin de 2016 aurait pu signaler un terme aux consultations d’Ottawa sur les langues officielles, avec les 22 tables rondes et le défilé de 350 militants des six derniers mois sur le prochain plan de Patrimoine canadien (PCH). Mais il n’en est rien. Un autre examen d’envergure, concernant le Règlement sur les langues officielles, débute en 2017.

Cover-Final okLa phase de consultation auprès de la communauté francophone est désormais terminée, le gouvernement prépare un résumé de ces discussions et le rendra public courant janvier 2017. Le Franco s’est entretenu avec quelques-uns des participants sur leurs attentes à propos de la future politique de services en français.

À la suite de l’annonce faite le 15 octobre dernier concernant le développement d’une politique de services en français, le gouvernement provincial a lancé une série de consultations auprès de la communauté francophone. Trois sessions ont déjà eu lieu, et ont notamment fait ressortir le fort besoin de reconnaissance de la communauté.

Aller au haut