Voici mon attaque à cinq. 
 

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici! 

 

Photo : Connor McDavid se fait féliciter par ses coéquipiers après avoir enregistré un 100e point sur la saison le dimanche 9 avril à la Place Rogers d’Edmonton (crédit : LNH.com)
  

1. Les séries éliminatoires de retour en terre sainte 

 

Après avoir terminé la saison régulière au deuxième et au quatrième rangs de la Division Pacifique, les Oilers d’Edmonton et les Flames de Calgary auront la chance de compétitionner pour la fameuse Coupe Stanley. 

 
Voici mon attaque à cinq.
 
Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!
 
Johnny Gaudreau célèbre son but lors de son retour au jeu dimanche soir contre les Ducks (crédit : Sergei Belski / USA Today).
 
1. Le retour de Johnny Hockey
 
L’attaquant étoile Johnny Gaudreau retrouve son club après seulement 19 jours sur la liste des blessés.  Après reçu un coup de bâton de Eric Staal sur son auriculaire, l’on croyait que l’ailier gauche allait s’absenter pour six semaines de jeux.  Il nécessitait de la chirurgie.

Voici mon attaque à cinq.

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

Ron MacLean avec son homologue de longue date, Don Cherry, sur le segment Coach’s Corner (photo : Dave Sandford / Getty Images).

1. Le retour de Ron MacLean

George Stromboulopoulos ne retournera pas comme l’hôte de l’émission Hockey Night in Canada sur le réseau Sportsnet.  En fait, son remplaçant sera celui qu’il a remplacé il y a deux ans.  Ron MacLean retournera au siège qu’il a occupé de 1986 jusqu’à 2014.  Si les exécutifs de Rogers ont embauché Stromboulopoulos pour rejoindre une démographie plus jeune, est-ce que ce changement de personnel marque un retour vers le passé?

Voici mon attaque à cinq. 

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

Sidney Crosby soulève la Coupe Stanley le dimanche 12 juin au Centre SAP de San Jose (Californie) (photo : Gary A. Vasquez / USA Today Sports).

1. Les Penguins, champions de la Coupe Stanley

Le dimanche 12 juin, lors du sixième match de la série, les Penguins de Pittsburgh ont remporté leur quatrième Coupe Stanley en défaisant les Sharks de San Jose par la marque de 3-1.  C’est la première fois qu’une équipe de la Conférence de l’Est remporte la coupe depuis les Bruins de 2011.  Le capitaine Sidney Crosby a remporté le trophée Conn Smythe, remis au joueur le plus utile des séries éliminatoires, pour la première fois de sa carrière. Il a accumulé six buts et 13 passes pendant les séries éliminatoires.

Voici mon attaque à cinq.

Brent Burns des Sharks effectue une passe contre Brian Dumoulin le samedi 4 juin 2016 (photo : Christian Petersen / Getty Images).

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

1. Jouer sur ses talons

Lors du troisième match de la finale de la Coupe Stanley le samedi 4 juin, les Penguins de Pittsburgh ont réussi 42 tirs sur le gardien adverse, Martin Jones, et ils n’ont permis que 26 tirs sur leur gardien, Matthew Murray.  Une performance offensive impressionnante?  Pas nécessairement.  La troupe du capitaine Sidney Crosby a bloqué 38 tirs des Sharks de San Jose, dont 16 en troisième période, alors qu’ils ont l’habitude de bloquer 17,5 tirs par match en moyenne (lors des deux premiers matchs de la série) ou bien 16,4 par match (pendant les trois premières rondes des séries éliminatoires).  Cela parait pire en voyant que Brent Burns des Sharks a réussi 17 tentatives à lui seul (12 ont été repoussés, dont 8 en forces égales), que son équipe a bloqué 22 tirs et qu’ils ont enregistré trois tentatives de tirs au but de plus (79-76) ainsi que 7 départs en zone adverse de plus (29-22).  Cela indique que les hommes de Mike Sullivan ont passé trop de temps dans leur zone défensive, ce qui a permis à leur adversaire d’effectuer une remontée de deux buts pour clore la partie en prolongation.

Voici mon attaque à cinq.
 
Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!
Mitchell Marner et Christian Dvorak des Knights de London soulèvent la Coupe Memorial le dimanche 29 mai au Centrium de Red Deer (photo : Don Getty / Getty Images).
1. Les chevaliers de la gloire 

Le dimanche 29 mai, au Centrium de Red Deer, les Knights de London (Ontario) ont remporté la Coupe Memorial contre les Huskies de Rouyn-Noranda par la marque de 3-2 en prolongation.  C’était leur quatrième présence au championnat en cinq ans et leur deuxième championnat de l’histoire.  Matthew Tkachuk a marqué contre le gardien de but Chase Marchand après sept minutes et 49 secondes de temps supplémentaire pour remporter leur 17e victoire d’affilée des séries éliminatoires, incluant le championnat de leur ligue régionale, la Ligue de hockey de l’Ontario (OHL).  Son coéquipier Mitchell Marner, qui fut la quatrième sélection du repêchage de 2015 par les Maple Leafs, a remporté le trophée Ed Chynoweth pour le meilleur marqueur du Championnat de la Coupe Memorial avec deux buts et 12 mentions d’assistance, ainsi que le trophée Stafford Smythe pour le meilleur joueur du tournoi.  Tyler Parsons a été nommé le meilleur gardien du tournoi avec le trophée Hap Emms pour sa performance de 29 arrêts, même si son adversaire Chase Marchand a été au niveau de rencontre. 

Voici mon attaque à cinq.

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

Kevin Cheveldayoff, le directeur general des Jets, adresse les medias le samedi 30 avril suite à la loterie pour le repêchage 2016 de la LNH. (Photo : Chris Young / La Presse canadienne).

1. Les Jets sont les plus chanceux de la loterie

Bien que les Maple Leafs ont remporté le premier choix en vue du prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey, ayant 20 % de chance d’obtenir ce rang, les Jets ont remporté le deuxième choix avec 7,8 % des chances de le faire.  Winnipeg avait terminé au 25e rang du circuit et, selon toutes les probabilités, ils devaient obtenir la 7e sélection.  Si la formation manitobaine a grimpé l’échelon, ce fut fut le contraire pour les autres équipes canadiennes de l’Ouest.   Les Oilers ont baissé de la deuxième sélection à la quatrième, les Canucks de la troisième à cinquième et les Flames de la cinquième à la sixième.  Les Canadiens et les Sénateurs restent neuvième et 12e, respectivement.  Est-ce que les résultats de cette année  seront suffisants pour décourager les équipes de terminer au fond du classement afin d’obtenir une meilleure sélection au repêchage ?

Voici mon attaque à cinq.

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest. Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

Les Generals de Bentley célèbrent leur troisième Coupe Allan le samedi 16 avril à Steinbach (Manitoba). (crédit : Mike Arsenault / Global News).

1. Champions

Pour une deuxième fois en sept ans, les Generals de Bentley (Alberta) ont battu le South East Prairie Thunder (Steinbach, Manitoba) pour remporter leur troisième Coupe Allan. Depuis sa conception en 1908, ce trophée est remis annuellement aux champions du hockey masculin du calibre sénior AAA du Canada. Ayant réussi 47 tirs sur le gardien adverse contre 33, les joueurs du Thunder, hôtes du tournoi, sont venus très près de défendre le titre qu’ils ont mérité aux dépens des Generals, l’année dernière. Par contre, Carter Rigby, des visiteurs, a inscrit le but gagnant en prolongation, remportant le match final par la marque de 4-3.

Aller au haut