Voici mon attaque à cinq.

 

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

                   

Brian Elliott des Flames de Calgary balaye la rondelle devant Nic Petan des Jets de Winnipeg durant la deuxième période à Winnipeg le 11 mars 2017 (crédit : John Woods / La Presse canadienne)

 

À un cheveu du record

 

Les Flames de Calgary sont à un match d’égaliser un record de franchise pour le plus grand nombre de victoires consécutives.

Voici mon attaque à cinq.

 

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!                  

 

Une mise-au-jeu du match historique des Canadiennes de Montréal contre l’Inferno de Calgary le samedi 10 décembre au Centre Bell de Montréal.

 

1. Un match historique

 

Le samedi 10 décembre, les Canadiennes de Montréal ont accueilli l’Inferno de Calgary pour le tout premier match de hockey féminin professionnel au Centre Bell.

 

C’était la première fois que les deux équipes s’affrontent depuis la finale de la Coupe Clarkson la saison passée.  L’Inferno a remporté la Coupe Clarkson, mais les Canadiennes se sont vengées avec une victoire de 1-0. 

Voici mon attaque à cinq.

 

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

 

Mark Scheifele connait un excellent début de saison avec les Jets en se retrouvant au sommet des pointeurs de la LNH (crédit : LNH.com)

 

1. Scheifele au sommet des attentes

 

Mark Scheifele, le grand joueur de centre des Jets, a accumulé 20 points en 17 matchs cette saison pour occuper le premier rang des pointeurs de la Ligue nationale de hockey (LNH).

 

En marquant dix buts, il se classe derrière son compagnon de trio Patrik Laine par seulement un filet.  Ensemble, ils occupent le premier et le deuxième rang de la ligue.  

Voici mon attaque à cinq. 

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

Sidney Crosby soulève la Coupe Stanley le dimanche 12 juin au Centre SAP de San Jose (Californie) (photo : Gary A. Vasquez / USA Today Sports).

1. Les Penguins, champions de la Coupe Stanley

Le dimanche 12 juin, lors du sixième match de la série, les Penguins de Pittsburgh ont remporté leur quatrième Coupe Stanley en défaisant les Sharks de San Jose par la marque de 3-1.  C’est la première fois qu’une équipe de la Conférence de l’Est remporte la coupe depuis les Bruins de 2011.  Le capitaine Sidney Crosby a remporté le trophée Conn Smythe, remis au joueur le plus utile des séries éliminatoires, pour la première fois de sa carrière. Il a accumulé six buts et 13 passes pendant les séries éliminatoires.

Voici mon attaque à cinq.

Brent Burns des Sharks effectue une passe contre Brian Dumoulin le samedi 4 juin 2016 (photo : Christian Petersen / Getty Images).

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

1. Jouer sur ses talons

Lors du troisième match de la finale de la Coupe Stanley le samedi 4 juin, les Penguins de Pittsburgh ont réussi 42 tirs sur le gardien adverse, Martin Jones, et ils n’ont permis que 26 tirs sur leur gardien, Matthew Murray.  Une performance offensive impressionnante?  Pas nécessairement.  La troupe du capitaine Sidney Crosby a bloqué 38 tirs des Sharks de San Jose, dont 16 en troisième période, alors qu’ils ont l’habitude de bloquer 17,5 tirs par match en moyenne (lors des deux premiers matchs de la série) ou bien 16,4 par match (pendant les trois premières rondes des séries éliminatoires).  Cela parait pire en voyant que Brent Burns des Sharks a réussi 17 tentatives à lui seul (12 ont été repoussés, dont 8 en forces égales), que son équipe a bloqué 22 tirs et qu’ils ont enregistré trois tentatives de tirs au but de plus (79-76) ainsi que 7 départs en zone adverse de plus (29-22).  Cela indique que les hommes de Mike Sullivan ont passé trop de temps dans leur zone défensive, ce qui a permis à leur adversaire d’effectuer une remontée de deux buts pour clore la partie en prolongation.

Voici mon attaque à cinq.
 
Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!
Mitchell Marner et Christian Dvorak des Knights de London soulèvent la Coupe Memorial le dimanche 29 mai au Centrium de Red Deer (photo : Don Getty / Getty Images).
1. Les chevaliers de la gloire 

Le dimanche 29 mai, au Centrium de Red Deer, les Knights de London (Ontario) ont remporté la Coupe Memorial contre les Huskies de Rouyn-Noranda par la marque de 3-2 en prolongation.  C’était leur quatrième présence au championnat en cinq ans et leur deuxième championnat de l’histoire.  Matthew Tkachuk a marqué contre le gardien de but Chase Marchand après sept minutes et 49 secondes de temps supplémentaire pour remporter leur 17e victoire d’affilée des séries éliminatoires, incluant le championnat de leur ligue régionale, la Ligue de hockey de l’Ontario (OHL).  Son coéquipier Mitchell Marner, qui fut la quatrième sélection du repêchage de 2015 par les Maple Leafs, a remporté le trophée Ed Chynoweth pour le meilleur marqueur du Championnat de la Coupe Memorial avec deux buts et 12 mentions d’assistance, ainsi que le trophée Stafford Smythe pour le meilleur joueur du tournoi.  Tyler Parsons a été nommé le meilleur gardien du tournoi avec le trophée Hap Emms pour sa performance de 29 arrêts, même si son adversaire Chase Marchand a été au niveau de rencontre. 

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

Le gardien de but Matt Murray effectue un arrêt (photo : Gene J. Puskar / The Associated Press).

1. Matt Murray se taille une place comme partant

Le gardien de but Matt Murray représente une belle surprise pour les Penguins en séries éliminatoires cette année.  Ayant remplacé le vétéran Marc-André Fleury, le gardien partant qui a subi une commotion cérébrale le 31 mars dernier, Murray continue de garder la cage, même si Fleury est déjà rétabli depuis deux semaines.  « Il a un niveau de maturité qui dépasse son âge », explique l’entraineur-chef Mike Sullivan.  Murray a terminé la saison régulière avec 13 présences, dont neuf victoires, deux défaites et une défaite en bri d’égalité, en plus d’une moyenne de buts alloués de 2,00, un pourcentage d’arrêts de 93,0 % et un jeu blanc.  En séries, il a déjà sept victoires et trois défaites, une moyenne de buts alloués de 2,15, un pourcentage d’arrêts de 92,9 % et un blanchissage.

Aller au haut