Voici mon attaque à cinq.

 

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

 

L’attaquant américain Terry Troy contourne le défenseur Jeremy Lauzon et le gardien de but Connor Ingram lorsque les deux équipes se sont affrontés au Centre Air Canada de Toronto le jeudi 31 décembre 2016.

 

1. Une défaite amère, mais anodine

 

Pendant le premier tiers de l’affrontement entre le Canada et les États-Unis pour la veille du jour de l’an, les deux buts de l’attaque massive de ces derniers ont fait la différence dans un gain final de 3-1.

Voici mon échauffement d’avant-match.
 
La Coupe du monde de hockey 2016 aura lieu du 17 septembre au 1 octobre, tandis que la saison régulière 2016-2017 de la Ligue nationale de hockey (LNH) débutera le mardi 12 octobre.  Votre cher Raisin inaugure cette nouvelle saison de hockey en partageant quelques pensées avant ces premières mises-au-jeu.
 
Taylor Hall endosse le gilet des Devils du New Jersey.
 
Cette semaine, j’aborde la transaction qui a vu l’attaquant Taylor Hall, anciennement des Oilers, au New Jersey en retour du défenseur Adam Larsson. 
 
Un échange qui démontre, selon moi, à quel point la masse salariale peut nuire à la construction d'une dynastie.

Voici mon échauffement d’avant-match.

La Coupe du monde de hockey 2016 aura lieu du 17 septembre au 1 octobre, tandis que la saison régulière 2016-2017 de la Ligue nationale de hockey (LNH) débutera le mardi 12 octobre.  Votre cher Raisin inaugure cette nouvelle saison de hockey en partageant quelques pensées avant ces premières mises-au-jeu.

Shea Weber et P.K. Subban
Shea Weber et P. K. Subban au concours des habiletés du Match des étoiles 2016 à Nashville.

 

Ouff, la période hors saison était loin d’être une période morte.  L’attaquant Taylor Hall, anciennement des Oilers, a été échangé pour le jeune défenseur Adam Larsson.  Les Flames ont complètement déblayé leurs gardiens de but pour embaucher les nouveaux-venus Brian Elliott et Chad Johnson.  Si les Jets représentaient l’équipe la plus lourde du circuit, bien, ils le sont maintenant encore plus.

J’analyserai ces points dans les prochaines éditions de mon échauffement d’avant-match.  Pour l’instant, j’aimerais présenter ma perspective sur l’échange la plus fracassante de l’été.  Celle qui a vu le charismatique défenseur P. K. Subban (des Canadiens) prendre le chemin pour Nashville en retour de l’imposant Shea Weber.

Voici mon attaque à cinq.
 
Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!
Mitchell Marner et Christian Dvorak des Knights de London soulèvent la Coupe Memorial le dimanche 29 mai au Centrium de Red Deer (photo : Don Getty / Getty Images).
1. Les chevaliers de la gloire 

Le dimanche 29 mai, au Centrium de Red Deer, les Knights de London (Ontario) ont remporté la Coupe Memorial contre les Huskies de Rouyn-Noranda par la marque de 3-2 en prolongation.  C’était leur quatrième présence au championnat en cinq ans et leur deuxième championnat de l’histoire.  Matthew Tkachuk a marqué contre le gardien de but Chase Marchand après sept minutes et 49 secondes de temps supplémentaire pour remporter leur 17e victoire d’affilée des séries éliminatoires, incluant le championnat de leur ligue régionale, la Ligue de hockey de l’Ontario (OHL).  Son coéquipier Mitchell Marner, qui fut la quatrième sélection du repêchage de 2015 par les Maple Leafs, a remporté le trophée Ed Chynoweth pour le meilleur marqueur du Championnat de la Coupe Memorial avec deux buts et 12 mentions d’assistance, ainsi que le trophée Stafford Smythe pour le meilleur joueur du tournoi.  Tyler Parsons a été nommé le meilleur gardien du tournoi avec le trophée Hap Emms pour sa performance de 29 arrêts, même si son adversaire Chase Marchand a été au niveau de rencontre. 

Voici mon attaque à cinq.

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest. Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

Petr Mrázek réussit un jeu blanc à son premier départ contre le Lightning le dimanche 17 avril (crédit : nhl.com).

1. Des perdants qui sont gagnants et des gagnants qui sont perdants

Est-ce que la LNH reverra sa politique d’accorder un point au classement pour les équipes qui subissent une défaite en temps supplémentaire? Les effets se font ressentir vers la fin de la saison, lorsque les clubs luttent pour une place en séries éliminatoires.  Stéphane McCrum de Grande Prairie (Alberta) m’a fait remarquer que les Red Wings (41 victoires, 30 défaites et 11 défaites en prolongation) et les Bruins (42-31-9) ont terminé la saison avec chacun 93 points au classement de la division Atlantique. En raison de la règle de bris d’égalité, les Red Wings, qui ont perdu un match de plus que les Bruins, affrontent le Lightning dans la première ronde. Entre temps, les Bruins jouent au golf et Claude Julien, leur entraineur-chef, risque de perdre son poste. On voit une situation semblable dans la division Centrale, où l’Avalanche (39-39-4) a réussi une victoire de plus que le Wild (38-33-11). Pourtant, ce sont les derniers qui ont été repêchés pour la première ronde des séries éliminatoires.

Voici mon attaque à cinq.

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest. Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

Benoit Pouliot connait ses meilleures saisons à Edmonton (crédit de photo : Andy Devlin / Oilers d’Edmonton).

1. Pouliot est digne de son contrat de cinq ans

Benoit Pouliot (originaire de Saint-Isidore, Ontario) a connu des moments difficiles cette saison, dont la semaine passée contre les Ducks, lorsqu’il est resté cloué au banc en raison de deux pénalités inutiles. Par contre, en termes de production, il connait déjà la deuxième meilleure saison de sa carrière de neuf ans dans la Ligue nationale de hockey (sans compter sa saison de 2006-2007, où il n’a joué que deux matchs) car il compte 14 buts et 21 mentions d’assistance. L’an passé, dans sa première saison avec les Oilers, il a atteint un record personnel de 19 buts, tandis que cette année, il est à un point de son sommet en carrière (il a récolté 36 points avec les Rangers de 2013-2014). Son taux de production offensif (2,6 points par 60 minutes de jeu) est à un cheveu du taux de 2,7 qu’il a connu avec le Lightning de 2012-2013. Vu qu’il reste 22 parties dans la saison, et vu qu’il est de retour au flanc gauche du prodigieux Connor McDavid sur le deuxième trio, le Franco-Ontarien connaitra certainement ses meilleures années de production dans la capitale albertaine.

Voici mon attaque à cinq.

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

Connor McDavid contourne le gardien de but Joonas Korpisalo des Blue Jackets le mardi 2 février 2016 (Crédit de photo : Dan Riedlhuber / Postmedia News).

1. Le grand retour de Connor McDavid

Au grand plaisir des amateurs de hockey, le jeune Connor McDavid des Oilers est revenu au jeu mardi passé pour mener son équipe à une victoire de 5-1 contre les Blue Jackets.  En plus de finir le match avec six chances de marquer individuelles (dont cinq étaient de haute probabilité de marquer), le jeune prodige a marqué un but digne des meilleurs moments de l’année dans la Ligue nationale de hockey (LNH) en plus de deux mentions d’assistance.  Le prochain match contre les Sénateurs, il a obtenu deux aides et, même s’il fut blanchi de feuille de pointage contre les Canadiens samedi après-midi, il a obtenu le seul but des siens contre les Islanders dimanche.  Six points en quatre matchs, ou 18 points en 17 matchs, pour le premier choix au repêchage de 2015.

Voici mon attaque à cinq.

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

Nikolaj Ehlers (27) célèbre son tour du chapeau avec Blake Wheeler (26), qui a obtenu une mention d’aide sur chacun de ses buts le mardi 26 janvier. (Crédit de photo : Trevor Hagan / La Presse canadienne).

1. Les étoiles brillent à Nashville

Le match des étoiles de la Ligue nationale de hockey à Nashville fut un énorme succès.  Samedi soir, la conférence de l’Est a gagné les épreuves individuelles 29-12, tandis que le dimanche soir, la division Pacifique a remporté le tournoi à trois contre trois et le prix d’un million de dollars.  Le défenseur des Canadiens, P. K. Subban,  a fait rire la ville de Nashville en se déguisant en Jaromir Jagr lors du défi des échappés, alors que Dylan Larkin, le jeune attaquant des Red Wings, a non seulement remporté l’épreuve du patineur le plus rapide, mais il a aussi établi un nouveau record (le record précédent appartenait à Mike Gartner).  Le bagarreur John Scott, originaire d’Edmonton et récemment échangé aux Canadiens pour jouer avec leur club école à St. John’s (Terre Neuve), a reçu une ovation debout lorsqu’il a sauté sur la glace.  Scott a pu participer au match grâce au vote des partisans, malgré des déboires avec la Ligue nationale de hockey (LNH).  Sa performance de deux buts, une bagarre et une mise-en-échec lui a valu le prix du joueur par excellence.

Aller au haut