Voici mon attaque à cinq.
 
Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!
 
Chad Johnson des Flames effectue un arrêt contre Thomas Vanek des Red Wings lors d’une victoire sur la route de ces premiers le dimanche 20 novembre (crédit : Raj Mehta / USA Today).
 
1. De l’espoir sur la route
 
Les hommes de l’entraineur-chef Glen Gulutzan ont débuté un voyage à l’étranger de six matchs en neuf soirs avec une victoire de 3-2 contre les Red Wings de Détroit. 
 
Avec un début de saison difficile avec huit victoires, dix défaites en temps réglementaire et une défaite en prolongation, Calgary a particulièrement de la misère à domicile avec seulement trois victoires.
 
Pourtant, ils connaissent du succès sur la route avec une fiche de 5-4-1, probablement en raison de leur succès sur les unités spéciales. 

Dimanche 16 novembre à Edmonton, dans la rotonde principale de l’Assemblée législative, la Métis Nation of Alberta a rendu hommage à Louis Riel, grand défenseur des droits des Métis. Pour s’être rebellé contre le gouvernement canadien, il fut condamné à mort et pendu à Régina en 1885, à l’âge de 41 ans.

Différents invités se sont succédé à la tribune, devant une petite assistance. Joseph Pimlott, le vice-président de la Métis Nation of Alberta, a incité le public à « se rappeler Louis Riel pour le sacrifice qu’il a fait pour nous offrir une vie meilleure ». L’entrainant hymne métis a ensuite retenti dans la rotonde.

Gene Zwozdesky, le président de l’Assemblée législative, a rappelé que cette journée avait le double objectif de « commémorer et célébrer » la culture métisse et l’héritage de Louis Riel dont il a d’ailleurs repris une citation : « I have nothing but my heart and I have given it long ago to my country. »

Aller au haut