Voici mon attaque à cinq. 

 

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici! 

 
Le gardien de but Tyler Parsons effectue un arrêt contre l’attaquant Nicolas Roy jeudi passé pour remporter la médaille d’or Championnat mondial junior de hockey au Centre Bell de Montréal (crédit : John Mahoney / Montreal Gazette).
 

1. Une conclusion décevante pour un très beau spectacle 

 

On n’aurait pas droit à un match plus serré jeudi passé lorsque que les États-Unis ont remporté leur quatrième médaille d’or au Championnat mondial junior de hockey.  L’unique but des américains (celle de Troy Terry) en tirs de barrage fut suffisant pour vaincre le Canada. 

Voici mon attaque à cinq.
 
Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!
Mitchell Marner et Christian Dvorak des Knights de London soulèvent la Coupe Memorial le dimanche 29 mai au Centrium de Red Deer (photo : Don Getty / Getty Images).
1. Les chevaliers de la gloire 

Le dimanche 29 mai, au Centrium de Red Deer, les Knights de London (Ontario) ont remporté la Coupe Memorial contre les Huskies de Rouyn-Noranda par la marque de 3-2 en prolongation.  C’était leur quatrième présence au championnat en cinq ans et leur deuxième championnat de l’histoire.  Matthew Tkachuk a marqué contre le gardien de but Chase Marchand après sept minutes et 49 secondes de temps supplémentaire pour remporter leur 17e victoire d’affilée des séries éliminatoires, incluant le championnat de leur ligue régionale, la Ligue de hockey de l’Ontario (OHL).  Son coéquipier Mitchell Marner, qui fut la quatrième sélection du repêchage de 2015 par les Maple Leafs, a remporté le trophée Ed Chynoweth pour le meilleur marqueur du Championnat de la Coupe Memorial avec deux buts et 12 mentions d’assistance, ainsi que le trophée Stafford Smythe pour le meilleur joueur du tournoi.  Tyler Parsons a été nommé le meilleur gardien du tournoi avec le trophée Hap Emms pour sa performance de 29 arrêts, même si son adversaire Chase Marchand a été au niveau de rencontre. 

Voici mon attaque à cinq.

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest. Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

L’équipe Canada célèbre sa victoire au Championnat du monde de hockey (photo : Ivan Sekretarev / AP Photo)

L’équipe Canada célèbre sa victoire au Championnat du monde de hockey (photo :Ivan Sekretarev / AP Photo).

1. L’or à Moscou

Le premier filet du tournoi pour Connor McDavid a été le but gagnant pour l’équipe Canada au 80e Championnat du monde de hockey à Moscou et à Saint-Pétersbourg (Russie). Le Canada a conservé son titre de champion par la marque de 2-0 contre la Finlande le dimanche 22 mai. Les Finlandais, invaincus pendant toute la compétition, n’ont tiré que 16 fois sur le gardien Cam Talbot, qui a réussi son quatrième jeu blanc. Matt Duchene a doublé le score dans un filet désert à la dernière seconde de la rencontre.

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

Le gardien de but Matt Murray effectue un arrêt (photo : Gene J. Puskar / The Associated Press).

1. Matt Murray se taille une place comme partant

Le gardien de but Matt Murray représente une belle surprise pour les Penguins en séries éliminatoires cette année.  Ayant remplacé le vétéran Marc-André Fleury, le gardien partant qui a subi une commotion cérébrale le 31 mars dernier, Murray continue de garder la cage, même si Fleury est déjà rétabli depuis deux semaines.  « Il a un niveau de maturité qui dépasse son âge », explique l’entraineur-chef Mike Sullivan.  Murray a terminé la saison régulière avec 13 présences, dont neuf victoires, deux défaites et une défaite en bri d’égalité, en plus d’une moyenne de buts alloués de 2,00, un pourcentage d’arrêts de 93,0 % et un jeu blanc.  En séries, il a déjà sept victoires et trois défaites, une moyenne de buts alloués de 2,15, un pourcentage d’arrêts de 92,9 % et un blanchissage.

Aller au haut