Le monde du hockey est en deuil.  Voici mon infériorité numérique :

Pat Quinn

La semaine passée, j’ai mentionné que Pat Quinn a contribué à la première Coupe Memorial des Oil Kings d’Edmonton en 1963, mais il a passé une partie de sa carrière avec chacune des deux franchises albertaines également.  Décédé le 23 novembre, le défenseur intimidant de 6’3” et 215 livres a débuté sa carrière pour les Maple Leafs en 1968-1969, alors que les repêchages d’expansion de 1970 et 1972 l’amèneront au Canucks de Vancouver et aux Flames d’Atlanta.  À partir de 1977, il entamera sa carrière d’entraineur à la barre des Flyers, des Kings, des Canucks, des Maple Leafs et des Oilers. Homme intelligent, il obtient son baccalauréat en droit lorsqu’il fait partie de l’organisation des Flyers. Il est très décoré : il a remporté le trophée Jack Adams comme entraineur de l’année en 1980 et en 1992, une médaille d’Or aux Olympiques de 2002, un championnat de la Coupe de monde en 2004, deux médailles d’or au Championnat de hockey junior en 2008 et 2009, ainsi qu’une seconde Coupe Memorial en tant que copropriétaire des Giants de Vancouver en 2007.

Aller au haut