Voici mon attaque à cinq.

 

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

 

L’attaquant américain Terry Troy contourne le défenseur Jeremy Lauzon et le gardien de but Connor Ingram lorsque les deux équipes se sont affrontés au Centre Air Canada de Toronto le jeudi 31 décembre 2016.

 

1. Une défaite amère, mais anodine

 

Pendant le premier tiers de l’affrontement entre le Canada et les États-Unis pour la veille du jour de l’an, les deux buts de l’attaque massive de ces derniers ont fait la différence dans un gain final de 3-1.

Voici mon attaque à cinq.

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

Nikolaj Ehlers (27) célèbre son tour du chapeau avec Blake Wheeler (26), qui a obtenu une mention d’aide sur chacun de ses buts le mardi 26 janvier. (Crédit de photo : Trevor Hagan / La Presse canadienne).

1. Les étoiles brillent à Nashville

Le match des étoiles de la Ligue nationale de hockey à Nashville fut un énorme succès.  Samedi soir, la conférence de l’Est a gagné les épreuves individuelles 29-12, tandis que le dimanche soir, la division Pacifique a remporté le tournoi à trois contre trois et le prix d’un million de dollars.  Le défenseur des Canadiens, P. K. Subban,  a fait rire la ville de Nashville en se déguisant en Jaromir Jagr lors du défi des échappés, alors que Dylan Larkin, le jeune attaquant des Red Wings, a non seulement remporté l’épreuve du patineur le plus rapide, mais il a aussi établi un nouveau record (le record précédent appartenait à Mike Gartner).  Le bagarreur John Scott, originaire d’Edmonton et récemment échangé aux Canadiens pour jouer avec leur club école à St. John’s (Terre Neuve), a reçu une ovation debout lorsqu’il a sauté sur la glace.  Scott a pu participer au match grâce au vote des partisans, malgré des déboires avec la Ligue nationale de hockey (LNH).  Sa performance de deux buts, une bagarre et une mise-en-échec lui a valu le prix du joueur par excellence.

Voici mon attaque à cinq.
 
Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

Les capitaines des Anciens recoivent la Coupe de la Classique Heritage Saint-Jean du Doyen Pierre-Yves Mocquais (credit image : Etienne Alary / Campus Saint-Jean).

1. Les Anciens reprennent leur bien
 
La cinquième édition de la Classique héritage du Campus Saint-Jean a eu lieu le samedi 16 janvier et ce sont les Anciens qui l’ont emporté sur les Centurions par le pointage de 9-5.  Cette année, deux équipes formées d’anciens (une équipe d’anciens Frontenacs et d’Ours dorés et une autre équipe d’anciens Centurions) ont affronté deux équipes de Centurions, dans deux parties de deux périodes. C’est la somme totale de tous les buts qui a déterminé l’équipe gagnante.  Du côté des Anciens, l’attaquant Marc Potvin (un but, deux passes) et le gardien de but Nathan Kohlert (un but alloué) se sont distingués lors du match, tandis que du côté  des Centurions, ce sont  l’attaquant Kevin Wallin (deux buts) et le gardien de but Jacob Bilodeau (un but alloué) qui ont reçu les honneurs.  C’est la quatrième fois que les Anciens remportent ce match hivernal annuel, qui est ouvert à tous.

Voici mon attaque à cinq.

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

1.  Une vraie bougie d’allumage

Samedi, le 7 novembre, Johnny Gaudreau a  inscrit deux buts et une passe pour mener les Flames à une victoire de 5-2 contre les Penguins.  Même si  Calgary (5-9-1) affiche un lent départ cette saison, ce n’est pas le cas pour son petit attaquant qui commence sa deuxième saison dans la LNH.  Si l’on compare ses premiers 15 départs cette année avec la saison dernière, on remarque qu’il tire au but plus souvent, qu’il est plus responsable avec le disque et qu’il affiche cinq points de plus.  Gaudreau se classe présentement quatrième au chapitre des pointeurs dans la Ligue nationale du hockey.

Tableau A : La production de Johnny Gaudreau pour ses 15 premiers matchs par saison

Saison Buts Assistes Points % Corsi PDO % de tirs % buts-pour sur glace Minutes sur glace par match
2015-2016 4 13 17 56,2 103,9 12,9 61,8 19
2014-2015 3 9 12 48,0 110,8 12,5 78,3 14,9
Aller au haut