Voici mon attaque à cinq.
 
Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!
 
La différence de Shea Weber se fait ressentir chez le Canadien, malgré une cuissante défaite de 10-0 contre les Blue Jackets de Columbus le 4 novembre passé (crédit : Paul Chiasson / La Presse canadienne)
 
1. Weber ne composera pas le 9-1-1
 
Le Canadien a subi une défaite humiliante de 10-0 face aux Blue Jackets de Columbus le vendredi 4 novembre pour réaliser une fiche ironique de neuf victoires, une défaite en temps réglementaire et une défaite en tirs de barrage sur la saison. 
Selon l’entraineur-chef Michel Therrien, « il n’y avait rien de positif à tirer de cette rencontre ». 
 
Pourtant, il y en avait sur le plan individuel. 

Voici mon attaque à cinq.

 

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

 

Patrik Laine se fait surveiller par Jordan Eberle pendant la Classique Héritage 2016 de la LNH le dimanche 23 octobre 2016 (crédit : Terry Lee / Icon Sportswire)

 

N’oubliez pas Laine

 

Parmi les meneurs des buts cette saison, il y a égalité entre Alex Killorn (Lightning), Richard Panik (Blackhawks), Wayne Simmonds (Flyers), Auston Matthews (Maple Leafs) et Patrik Laine (Jets) avec six filets chacun. 

Voici mon attaque à cinq. 

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

Sidney Crosby soulève la Coupe Stanley le dimanche 12 juin au Centre SAP de San Jose (Californie) (photo : Gary A. Vasquez / USA Today Sports).

1. Les Penguins, champions de la Coupe Stanley

Le dimanche 12 juin, lors du sixième match de la série, les Penguins de Pittsburgh ont remporté leur quatrième Coupe Stanley en défaisant les Sharks de San Jose par la marque de 3-1.  C’est la première fois qu’une équipe de la Conférence de l’Est remporte la coupe depuis les Bruins de 2011.  Le capitaine Sidney Crosby a remporté le trophée Conn Smythe, remis au joueur le plus utile des séries éliminatoires, pour la première fois de sa carrière. Il a accumulé six buts et 13 passes pendant les séries éliminatoires.

Voici mon attaque à cinq.

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest. Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

Dion Phaneuf se tourne vers son coéquipier Erik Karlsson le jeudi 11 février contre l’Avalanche (crédit de photo : Sean Kilpatrick / La Presse canadienne).


1.  Un style risqué et payant

Au moment où je rédige cette chronique, les Sénateurs se classent au sixième rang de la Ligue nationale de hockey pour le nombre de buts marqués (159 buts), le 11e rang pour le nombre de buts marqués par 60 minutes (2,7 buts) et le premier rang pour le nombre de buts en infériorité numérique (10). Par contre, ils occupent le 23e rang pour le nombre de tirs soit 1 620 et le 27e rang en comptabilisant 28 tirs en l’espace de 60 minutes. De plus, ils se retrouvent au dernier rang pour le nombre de buts alloués avec un total de 177, soit une moyenne de 3,1 buts de buts-contre en 60 minutes et une moyenne de 32,5 de tirs-contre en l’espace d’une heure. L’équipe est un peu à l’image du capitaine Erik Karlsson : le défenseur est actuellement à égalité avec Jamie Benn pour le deuxième rang des pointeurs (63 points), mais sur la patinoire il inscrit un taux relativement élevé de 2,85 buts-contre par 60 minutes.

Voici mon attaque à cinq.

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

Nikolaj Ehlers (27) célèbre son tour du chapeau avec Blake Wheeler (26), qui a obtenu une mention d’aide sur chacun de ses buts le mardi 26 janvier. (Crédit de photo : Trevor Hagan / La Presse canadienne).

1. Les étoiles brillent à Nashville

Le match des étoiles de la Ligue nationale de hockey à Nashville fut un énorme succès.  Samedi soir, la conférence de l’Est a gagné les épreuves individuelles 29-12, tandis que le dimanche soir, la division Pacifique a remporté le tournoi à trois contre trois et le prix d’un million de dollars.  Le défenseur des Canadiens, P. K. Subban,  a fait rire la ville de Nashville en se déguisant en Jaromir Jagr lors du défi des échappés, alors que Dylan Larkin, le jeune attaquant des Red Wings, a non seulement remporté l’épreuve du patineur le plus rapide, mais il a aussi établi un nouveau record (le record précédent appartenait à Mike Gartner).  Le bagarreur John Scott, originaire d’Edmonton et récemment échangé aux Canadiens pour jouer avec leur club école à St. John’s (Terre Neuve), a reçu une ovation debout lorsqu’il a sauté sur la glace.  Scott a pu participer au match grâce au vote des partisans, malgré des déboires avec la Ligue nationale de hockey (LNH).  Sa performance de deux buts, une bagarre et une mise-en-échec lui a valu le prix du joueur par excellence.

Aller au haut