Voici mon échauffement d’avant-match.

La Coupe du monde de hockey 2016 aura lieu du 17 septembre au 1 octobre, tandis que la saison régulière 2016-2017 de la Ligue nationale de hockey (LNH) débutera le mardi 12 octobre.  Votre cher Raisin inaugure cette nouvelle saison de hockey en partageant quelques pensées avant ces premières mises-au-jeu.

Brad Treliving en conférence de presse le 11 avril 2016 (crédit : Larry MacDougal / Presse canadienne).

 

Les Flames de Calgary sont effectivement dans leur quatrième année d’une restructuration qui a débuté avec l’ancien directeur général Jay Feaster.

Pendant la saison morte, le directeur général actuel, Brad Treliving, a eu l’occasion de mener sa propre restructuration.  Treliving était offert son poste en avril 2014.

Voici mon attaque à cinq.

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

Ron MacLean avec son homologue de longue date, Don Cherry, sur le segment Coach’s Corner (photo : Dave Sandford / Getty Images).

1. Le retour de Ron MacLean

George Stromboulopoulos ne retournera pas comme l’hôte de l’émission Hockey Night in Canada sur le réseau Sportsnet.  En fait, son remplaçant sera celui qu’il a remplacé il y a deux ans.  Ron MacLean retournera au siège qu’il a occupé de 1986 jusqu’à 2014.  Si les exécutifs de Rogers ont embauché Stromboulopoulos pour rejoindre une démographie plus jeune, est-ce que ce changement de personnel marque un retour vers le passé?

Voici mon attaque à cinq.

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

Bob Hartley, l’ancien entraineur-chef des Flames de Calgary. (photo : Jerome Miron / USA Today).

1. Les Blues affectés par les incendies de Fort McMurray

Les Oilers, les Flames et la Ligue nationale de hockey (LNH) ont contribué en offrant 100 000 $ chacun pour les opérations de secours à Fort McMurray, où près de 88 000 résidents ont dû être évacués en raison des incendies de forêt. Au Missouri, les Blues ont versé la recette de leur loterie 50-50 lors du match du jeudi 5 mai contre les Stars. Pourquoi les Blues? Et bien, en raison du personnel qui est originaire de cette ville. L’attaquant Scottie Upshall a grandi dans le quartier Thickwood Heights, ayant patiné à l’Aréna Frank Lacroix, autrement nommé aréna Beacon Hill, dans sa jeunesse. Colton Parayko, originaire de Saint-Albert, a joué deux saisons pour les Oil Barons au niveau Junior A. L’entraineur-chef Ken Hitchcock connait près de 100 personnes de Fort McMurray, dont une douzaine d’anciens joueurs de la Ligue de hockey de l’Ouest (WHL), bien qu’il soit natif d’Edmonton. Kyle Brodziak (St-Paul), Jay Bouwmeester (Edmonton) et Ty Rattie (Calgary) sont également des Albertains dans l’alignement.

Voici mon attaque à cinq.

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

La commissionnaire de la Ligue canadienne du hockey féminin, Brenda Andress, présente la Coupe Clarkson à la capitaine de l’Inferno de Calgary, Brianne Jenner, le dimanche 13 mars à Ottawa (Photo : Justin Tang / La Presse canadienne)

1. Une première pour l’Ouest

Le 13 mars passé, l’Inferno de Calgary a passé à l’histoire en défaisant les Canadiennes de Montréal par la marque de 8-3 au Centre Canadian Tire d’Ottawa.  Blayre Turnbull, Brianne Jenner, Jessica Campbell et Rebecca Johnston ont inscrit deux filets chacune pour l’Inferno, tandis que Marie-Philip Poulin, Noemie Marin et Kim Deschenes ont compté les trois buts des Canadiennes.  La gardienne de but Delayne Brian de l’Inferno a repoussé 38 tirs, tandis que Charline Labonté des Canadiennes a fait face à 25 tirs.  Haley Wickenheiser, qui vient de remporter les honneurs de tous les niveaux du hockey féminin, pensait à ses coéquipières suite à la victoire : « Je pensais à ces joueurs.  On a une policière, une enseignante, une avocate et remporter un championnat de la sorte, ça leur revêt beaucoup d’importance.  C’est la raison pour laquelle cette ligue est si importante ».  Malgré leur défaite, les Canadiennes ont participé dans six des huit finales, ayant remporté le trophée trois fois.

Voici mon attaque à cinq.

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest. Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

Cette semaine, mes commentaires sur la date limite des échanges du lundi 29 février.

Andrew Ladd a été échangé aux Blackhawks après cinq ans passés à Winnipeg (crédit de photo : Trevor Hagan/La Presse canadienne).

1. Le capitaine ne coulera pas avec son bateau

L’ancien capitaine des Jets, Andrew Ladd (originaire de Maple Ridge, en Colombie-Britannique), retourne avec les Blackhawks, l’équipe avec laquelle il a remporté la Coupe Stanley en 2010. En plus de l’attaquant Matt Fraser (originaire de Red Deer) et du défenseur Jay Harrison, les Jets obtiennent l’attaquant Marko Dano (le 27e choix du repêchage de 2013), le premier choix de Chicago au repêchage de 2016 et un choix conditionnel au repêchage de 2018. « C’est certain que Chicago était au haut de la liste des destinations où je voulais être échangé. Ça m’excite d’avoir la chance d’y retourner et d’avoir une chance de gagner une autre Coupe Stanley », dit-il. Ladd sera joueur autonome sans restriction à la fin de saison.

Aller au haut