Voici mon attaque à cinq. 

 

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici! 

 
Le gardien de but Tyler Parsons effectue un arrêt contre l’attaquant Nicolas Roy jeudi passé pour remporter la médaille d’or Championnat mondial junior de hockey au Centre Bell de Montréal (crédit : John Mahoney / Montreal Gazette).
 

1. Une conclusion décevante pour un très beau spectacle 

 

On n’aurait pas droit à un match plus serré jeudi passé lorsque que les États-Unis ont remporté leur quatrième médaille d’or au Championnat mondial junior de hockey.  L’unique but des américains (celle de Troy Terry) en tirs de barrage fut suffisant pour vaincre le Canada. 

 

Les Québécois Thomas Chabot, Jérémy Lauzon, Nicolas Roy et Mathieu Joseph ont inscrit les buts du Canada.  Ils ont créé deux fois une avance de deux buts contre leur adversaire.  Des avances qu’ils n’ont pas pu protéger. 

 

Chabot, un Beauceron repêché par les Sénateurs d’Ottawa, venait de passer près de 44 minutes sur la patinoire lors de la grande finale.  Il a été élu le joueur par excellence du Championnat du monde de hockey junior. 

 

Le Canada a remporté 15 fois le premier prix depuis la création du tournoi en 1977 (les tournois de 1974-1976 n’étaient pas officiels).  Par contre, ils ne l’ont remporté qu’une seule fois pendant les huit dernières années.  Les Américains célèbrent leur troisième titre en autant de temps (leur deuxième en finale contre le Canada). 

 

2. Parsons impressionne les Flames 

 

Les partisans de Calgary pourront se réjouir de la performance de Tyler Parsons, le gardien de but des Américains, qui a arrêté les cinq tireurs du Canada en tirs de barrage.  Il a également effectué 46 arrêts sur la rencontre. 

 

Parsons a réussi cinq victoires, une moyenne de buts alloués de 2,18 et un pourcentage d’arrêts de 91,7 % lors du tournoi. 

 

Originaire de Chesterfield (Michigan), Parsons a également remporté la Coupe Memorial 2016 à Red Deer (Alberta) avec les Knights de London.  Il a été repêché par les Flames en deuxième ronde (la 54e sélection) l’été passé. 

 

3. L’après-Hall 

 

Samedi passé, les propos d’après-match du capitaine Connor McDavid ont retenu mon attention suivant la victoire des Oilers contre les Devils de Taylor Hall : 

 

« Je pense que dans les temps précédents, notamment l’an passé, on se serait sous-estimé et on se serait frustré.  On tenterait le concours du chacun-pour-soi, voulant dire que les gars tenteraient de tout accomplir soi-même.  Ce soir, on partageait bien le disque et le retard au pointage, qui a duré le long de la rencontre, n’avait point d’importance ». 

 

Il est certain que le leadership a changé dans la chambre des Oilers depuis que leur ancien coéquipier a changé d'adresse.   

 

Ce n’est pas pour dire que Hall est égoïste.  Il contribue aux efforts de son nouveau club.  En situation de cinq contre cinq, les Devils réussisent 10,11 tirs-pour et ils allouent -2,22 tirs-contre par 60 minutes de jeu lorsque le numéro 9 est sur la glace.  L’ailier gauche mène présentement son équipe avec 25 points, dont 16 mentions d’assistance.   

 

4. Une blessure désolante 

 

Les Jets ont confirmé que Patrik Laine, leur jeune vedette finlandais, a subi une commotion cérébrale sur la mise-en-échec de Jake McCabe des Sabres et qu’ils n’ont pas d’échéancier pour son retour. 

 

« [Ces genres de coups] se produisent lors des matchs, mais [celui-ci] n’était pas sal », explique l’entraineur-chef Paul Maurice des Jets. 

 

Laine fut la deuxième sélection du repêchage d’entrée de 2016 et il mène présentement tous les recrues avec 37 points (21 buts et 16 mentions d’assistance) en 42 matchs. 

 

5. Prêts pour contester le titre des Anciens 

 

Après une fiche de quatre victoires et une défaite, le Mauve Noir et Argent est devenu trop fort pour la Division 2 de la ligue intra-collégiale de l’Université de l’Alberta.  L’équipe a été reclassée dans la Division 1 suivant la session d’automne. 

 

La Division 1 était réservée pour le hockey de contact, mais ce n’est plus le cas. 

 

Le directeur général des Centurions, Mathieu Coones, souligne l’effort de ses nouvelles recrues originaires de l’Alberta et de la Saskatchewan : Eric Grafton, Caleb Beckman, Zach Haynes, Zavier Berti, Joseph Abbass et Anthony Kapelke. 

 

Ils espèrent reprendre le titre détenu par les Anciens lors la prochaine Classique héritage. 

 

La Classique héritage 2017 aura lieu le samedi 21 janvier à l’aréna communautaire de Rogers Place au centre-ville d’Edmonton.  L’évènement sera gratuit au public et il aura lieu de midi à 15h30.  

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Plus dans cette catégorie :

Aller au haut