×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 72
Imprimer cette page

FC Edmonton

La saison du FC Edmonton s’est terminée en demi-finale de la Ligue de soccer nord-américaine (LSNA) contre le Indy Eleven avec une défaite 1-0. Ce match met fin au parcours incroyable des Eddies, qui ont fait rêver leurs partisans et autres passionnés de soccer tout au long de la saison. Et pourtant, l’exploit était proche...

Une défaite avec un goût de victoire

Il fallait remonter en 2011 pour voir le FC Edmonton jouer un match de série. Le Bleu et blanc s’était alors arrêté en quart de finale pour leur première saison en LSNA. En déplacement au stade Michael A. Carroll dans l’Indiana, Colin Miller pouvait compter sur un effectif complet et un soutien important à distance avec plus de 500 personnes présentent au Churchill Square du centre-ville de la capitale albertaine. « Les deux équipes se connaissent bien et il y a un grand respect entre elles », mentionnait Miller, avant la rencontre. Ce fut le cas sur le terrain avec une rencontre équilibrée en termes d’occasion et de possession de balle.

Bien que les joueurs du Indy aient pris les initiatives de début de match avec deux occasions nettes dans les 7 premières minutes, les Eddies ont répliqué avec une tête Sainey Nyassi qui heurta la barre transversale (9e). Matt VanOekel a réussi à maintenir le score vierge jusqu’à la mi-temps avec des arrêts décisifs aux 32e et 38e minutes. C’est au retour des vestiaires que les locaux ont pris l’avantage avec un but de Sinisa Ubiparipovic à la 63e. Les coéquipiers d’Albert Watson ont poussé sans parvenir à égaliser. On notera l’arrêt superbe du gardien américain Jon Busch dans les dernières minutes de jeu (87e) permettant aux siens de garantir la victoire.  « Nous sommes vraiment déçus du résultat, » déclara Colin Miller après la rencontre. « Je suis extrêmement fier des joueurs et des efforts accomplis durant cette saison. Tout le monde impliqué dans le club est attristé du résultat, mais il y a beaucoup de choses positives au final, », conclut-il.

FC - Edmonton dustin semifinalParmi elles, les nominations de Matt VanOekel comme Golden Glove de la saison 2016 avec le record de 0,55 but encaissé par rencontre et 16 matchs sans concéder de but, de Pape Diakité comme meilleur jeune LSNA de l’année 2016, et l’apparition de deux Eddies dans l’équipe type 2016 (VanOekel et Watson). Le FC Edmonton termine aussi l’exercice comme meilleure défense de la ligue avec seulement 21 buts encaissés en 32 rencontres.

La finale de la LSNA a vu s’affronter les champions en titre, le New York Cosmos, vainqueur en demi-finale du Rayo OKC (2-1), et le Indy Eleven. Les New-Yorkais ont maintenu leurs mains sur le Soccer Bowl pour la seconde fois consécutive. Le Cosmos a du attendre la séance des tirs au but pour remporter le titre : 0-0 (tirs au but 4-2). La saison terminée, les joueurs et membres du personnel du FC Edmonton profiteront d’un repos mérité avant de préparer la nouvelle saison 2017, où Edmonton sera désormais le seul représentant canadien en LSNA.

Rétrospective d’une année aboutie

Lors de la présaison, le FC Edmonton voyait arriver de nombreux nouveaux visages dans ses rangs. Parmi eux, le natif de Lethbridge et international canadien Nik Ledgerwood, qui revenait de 13 ans de carrière en Europe; le Sénégalais Pape Diakité;  le Brésilien Gustavo ou encore l’Edmontonien Shamit Shome. La présaison en Écosse et Angleterre a permis d’affronter plusieurs équipes professionnelles locales telles que Partick Thistle FC, Airdrieonians FC, Queens Park FC, ainsi que les U21 de Newcastle United FC.

Bien que décevante sur le plan national avec une élimination précoce dans le championnat canadien contre le Ottawa Fury FC, les Eddies ont réalisé des saisons d’ouverture et de fermeture incroyables en décrochant la 3e place dans les deux exercices.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)