Voici mon attaque à cinq.
 
Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!
 
Sean Monahan (gauche) et Johnny Gaudreau (droite) célèbrent un but le 2 avril à la Place Rexall (photo : Ian Kucerak / Edmonton Journal).
 
1. Le dernier mot
 
Les Oilers ont accueilli les Flames pour la dernière fois à la Place Rexall.  À l’époque où l’aréna se nommait le Colisée Northlands, les deux équipes ont formé une des plus grandes rivalités du hockey, voire même le sport organisé.  Ce furent les deux meilleurs clubs de l’Ouest, car entre 1983 et 1990, le trophée Clarence Campbell (remis annuellement aux champions de la Conférence avant d’avancer à la finale de la Coupe Stanley) n’a jamais quitté l’Alberta.  Bien que cette rivalité se soit affaiblie depuis les années 1990, les Flames ont eu droit au dernier mot le samedi 2 avril lorsqu’ils ont blanchi leurs hôtes 5-0.  C’est une performance qui sera difficile à avaler pour l’ancien capitaine Mark Messier, qui a soulevé la Coupe Stanley à cinq reprises dans ce véritable lieu de mémoire.  Il n’y a aucun doute que les partisans des Oilers sont fiers de leur passé, mais suite à cette défaite amère, ils ont hâte de montrer cet automne de quoi ils sont capables dans le sanctuaire du hockey : la Place Rogers.
 
2. Au tour des Oil Kings?
 
Les Warriors de Moose Jaw, qui ont éliminé les Raiders de Prince Albert en cinq matchs, attendent les vainqueurs entre les Wheat Kings de Brandon ou des Oil Kings d’Edmonton.  Grâce à la victoire de ces premiers à la Place Rexall le dimanche 3 avril, Brandon mène la série à trois matchs contre deux.  Le match de dimanche pourrait être le dernier des Oil Kings à la Place Rexall, car les deux prochaines parties auront lieu à la Place Westman de Brandon.  Le septième match, s’il a lieu, sera décidé le mercredi 6 avril. 
 
3. Pas de rivalité Enmax
 
On n’assistera pas à une autre confrontation entre formations albertaines dans la deuxième ronde des séries éliminatoires de la Ligue de hockey de l’Ouest (WHL).  Les Rebels de Red Deer ont éliminé les Hitmen de Calgary en cinq matchs, tandis que les Pats de Régina ont réussi le même coup sur les Hurricanes de Lethbridge.  La prochaine série des Rebels débutera le samedi 9 avril lorsqu’ils accueilleront les Pats au Centrium Enmax. 
 
4. Holtby à un brin de Brodeur
 
Braden Holtby, le gardien de but des Capitals de Washington, a réussi sa 47e victoire cette saison contre l’Avalanche du Colorado.  Originaire de Lloydminster, il est à un cheveu d’égaliser le record de Martin Brodeur, qui a réussi 48 victoires en 2006-2007.  Il reste quatre matchs sur le calendrier des Capitals afin qu’il réussisse cet exploit.  « On va faire de notre mieux pour l’aider », explique le capitaine Alexander Ovechkin au Washington Post.  « C’est possiblement une occasion qui se présente seulement qu’une fois ».  Sur 63 présences cette saison, Holtby se classe au sommet des gardiens de la Ligue nationale de hockey avec un pourcentage de victoires de 76 %.  Sa moyenne de 2,17 buts contre par match lui place au quatrième rang, tandis qu’il mérite le septième rang pour son pourcentage d’arrêts de 92,3%.
 
5. Les Bobcats seront de la Coupe Telus
 
Les Bandit Pipeline Bobcats de Lloydminster, une équipe de la Ligue de hockey Midget de l’Alberta (AMHL), ont défait les Hawks de Valley West dans une série de trois matchs. Ils ont mérité une place au tournoi de la Coupe Telus, qui se tiendra cette année à Quispamsis (Nouveau-Brunswick) du 18 au 24 avril. « Nous sommes très fiers des boys », constate l’entraineur-chef Travis Clayton au journal Booster Meridian. « Dès le premier jour, ils ont travaillé fort et leurs efforts se font valoir ».  Dans la saison régulière, ils furent la meilleure formation défensive de la Division Dodge, affichant 26 victoires, 5 défaites et 3 matchs nuls, en plus de 129 buts pour et 62 buts contre.  En séries éliminatoires, ils ont réussi neuf victoires contre une seule défaite, avec 44 buts pour et 11 buts contre.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Plus dans cette catégorie :

Aller au haut