×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 72

Retour sur le match amical de la sélection masculine défaite dans les dernières minutes contre les États-Unis.

SÉLECTION NATIONALE CANADIENNE 

Équipe Masculine A

La rencontre amicale du 5 février dernier contre les États-Unis qui a ponctué le camp d’entraiment de la sélection canadienne s’est soldée par une défaite sur la plus petite des marges, 1-0. Le score aurait pu être différent sans la remarquable performance du jeune gardien des Rouges Maxime Crépeau.

Le portier de 21 ans, premier gardien québécois ayant pris part à un match pour l’équipe masculine A du Canada depuis Joe Kennaway dans les années 1920, honorait sa première sélection chez les séniors. Crépeau a longtemps retardé l’échéance en repoussant six des sept tirs cadrés de ses adversaires. Il n’a cependant rien pu faire sur la tête de l’Américain Jozy Altidore qui donna l’avantage pour les É-U (90e).

Maxime Crépeau (droite)  lors de l’hymne national. Source photo : Canada Soccer

La première véritable occasion du match était à l’actif des États-Unis. Le puissant attaquant Altidore (91 sélections, 32buts - joueur du Toronto FC) s’est déjoué de la défense canadienne pour un tir conclu sur le poteau (17e).

S’en ai suivi le festival Crépeau. Tout d’abord à la 21e minute où il repoussa un tir de Gyasi Zardes. Quatre minutes plus tard (25e), le Canadien stoppa une tête sur sa ligne après à un coup de pied de coin tiré par Bradley. 37e minute, il sort défier l’attaquant Jordan Morris permettant ainsi au lob de l’américain de passer à côté du but maintenant le score vierge à la mi-temps. Lors de la seconde période, Crépeau s’illustra de nouveau brillamment à la 53e, 70e et 82e avant de concéder l’unique but de la rencontre.

Bien que la performance du Canada ait reposé principalement sur son gardien, les Rouges ont proposé de bonnes séances de jeu sans pour autant inquiéter les Américains (4 tirs contre 17). Notons également la titularisation du défenseur du FC Edmonton Nik Ledgerwood, remplacé à la mi-temps par Doneil Henry.

Le milieu de terrain Will Johnson, auteur d’un très bon match et nommé joueur Canadien de la partie, déclara que cette rencontre était la première en 2016 pour de nombreux joueurs, mais que des points positifs sont à retenir en vue des affrontements contre le Mexique le mois prochain. Selon l’Entraineur-Chef Benito Floro, son équipe est impatiente de jouer les matches de qualification et n’exprime aucune inquiétude concernant leur futur adversaire.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Plus dans cette catégorie :

Aller au haut