Voici mon attaque à cinq.
 
Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

Les capitaines des Anciens recoivent la Coupe de la Classique Heritage Saint-Jean du Doyen Pierre-Yves Mocquais (credit image : Etienne Alary / Campus Saint-Jean).

1. Les Anciens reprennent leur bien
 
La cinquième édition de la Classique héritage du Campus Saint-Jean a eu lieu le samedi 16 janvier et ce sont les Anciens qui l’ont emporté sur les Centurions par le pointage de 9-5.  Cette année, deux équipes formées d’anciens (une équipe d’anciens Frontenacs et d’Ours dorés et une autre équipe d’anciens Centurions) ont affronté deux équipes de Centurions, dans deux parties de deux périodes. C’est la somme totale de tous les buts qui a déterminé l’équipe gagnante.  Du côté des Anciens, l’attaquant Marc Potvin (un but, deux passes) et le gardien de but Nathan Kohlert (un but alloué) se sont distingués lors du match, tandis que du côté  des Centurions, ce sont  l’attaquant Kevin Wallin (deux buts) et le gardien de but Jacob Bilodeau (un but alloué) qui ont reçu les honneurs.  C’est la quatrième fois que les Anciens remportent ce match hivernal annuel, qui est ouvert à tous.

2. Avantage Oilers
 
Alors que les Centurions et les Anciens profitaient du grand banquet et de la danse de la Classique héritage, les Oilers ont accueilli les Flames pour le quatrième affrontement entre ces deux équipes cette saison.  Pour un match du samedi soir, les partisans ont eu droit à deux buts, six pénalités (dont cinq aux Oilers), aucune bagarre et seulement un but en six tirs de barrage.  Sam Bennett des Flames a ouvert la marque à 10 minutes 41 secondes de la première période (son sixième but en trois matchs), alors que Mark Fayne a égalisé le pointage à 10 minutes et 37 secondes de la troisième période.  Finalement, Teddy Purcell des Oilers a scellé l’issu du match lorsqu’il a battu le gardien Jonas Hiller.  Pour les Oilers, cette victoire met fin à une séquence de sept revers consécutifs à domicile contre les Flames.  Cette saison, la série est égale avec deux victoires contre deux défaites pour chacune des équipes.
 
3. Un « Flame » pour toujours
 
Même si Robyn Regehr a remporté une Coupe Stanley dans l’uniforme des Kings en 2014, c’est en tant que joueur des Flames qu’il a annoncé sa retraite.  Le 11 janvier, Regehr a signé un contrat symbolique avec l’équipe afin de compléter sa carrière à Calgary.  « J’ai toujours senti que j’étais un Flame de Calgary et lorsque j’examine ma carrière, je m’identifie le plus avec cette équipe, ayant passé la majorité de mon temps ici, ayant encore de la famille et beaucoup d’amis ici à Calgary », a-t-il mentionné en conférence de presse.  Le grand défenseur a joué 11 de ses 15 saisons avec les Flames, dont 826 matchs.  En carrière, il a amassé 36 buts et 163 aides en 1 090 matchs dans la Ligue nationale de hockey.  On se rappellera de lui pour sa participation en finale de la Coupe Stanley en 2004, aux Championnats mondiaux de 2000 et 2005, à la Coupe du Monde en 2004, ainsi qu’aux Olympiques d’hiver de Turin en 2006.
 
4. Une première sélection gaspillée?
 
Le 15 janvier, le directeur-général du Canadien, Marc Bergevin, a finalement été capable d’échanger Jarred Tinordi (le premier choix du Canadien en 2010).  Tinordi est un défenseur de taille imposante, mais il n’a pas réussi à convaincre les dirigeants de l’équipe qu’il avait une place dans la LNH, lors du dernier camp d’entraînement.  En plus de ce dernier, le Tricolore envoie Stefan Fournier aux Coyotes en retour du dur-à-cuire John Scott et du défenseur Stefan Elliott.  Ce dernier a été transigé immédiatement aux Predators de Nashville pour le défenseur de soutien Victor Bartley.  C’est une transaction qui fait jaser bien des gens, car il était clair que le jeune Tinordi (avec des racines familiales à Red Deer, Alberta) avait peu de valeur sur le marché.  L’échange de Scott aura aussi des implications sur sa participation au prochain match des étoiles (il a été élu capitaine de la division Pacifique par les partisans). Il en a d’ailleurs été longuement question lors du segment « Coach’s Corner » avec Don Cherry.
 
5. Ou acheter de l’espoir?
 
Le journaliste François Gagnon explique que Bartley et Scott auraient pu être réclamés par les Canadiens au ballotage, ce qui signifie que l’équipe n’aurait pas eu à échanger Tinordi.  Il mentionne aussi qu’il est probable que Scott n’endossera jamais l’uniforme de la Sainte Flanelle au cours de sa carrière professionnelle. La transaction s’explique par le fait qu’elle accorde de la flexibilité au directeur général.  Bergevin obtient plus d’espace sous le plafond salarial (il ampute le salaire de 850 000 $ de Tinordi), qui sera nécessaire pour l’acquisition d’une menace offensive dans une prochaine transaction.  Il crée aussi une place dans sa formation de 23 joueurs pour le défenseur québécois Mark Barberio, qui joue du très bon hockey récemment.  Bartley, qui a un contrat à deux volets, pourra être rappelé au besoin du club école à St John’s, tout comme Greg Pateryn.

Tableau A : Sommaire de la Classique Héritage 2016 du Campus Saint-Jean

Temps Équipe But marqué par Aide(s) de
1ère période        
20:37 Anciens 8 Jean Champagne 12 Pierre Hébert 5 Marc Potvin
19:42 Centurions 82 Kevin Wallin 14 Pierre Lambert  
18:10 Anciens 4 Éric Thibeault 6 Jean Mongrain  
15:17 Anciens 9 Reno d’Astous 5 Marc Potvin  
14:15 Anciens 10 Pierre Bergeron 9 Reno d’Astous  
6:10 Anciens 7 Dan Bois 16 Denis Gravel  
2:03 Anciens 15 Jean-Daniel   Tremblay 7 Dan Bois  
0:37 Anciens 5 Marc Potvin    
2e   période        
20:20 Centurions 74 Pierre André Beaudoin    
16:42 Anciens 12 Pierre Hébert 16 Denis Gravel 10 Pierre Bergeron
15:01 Centurions 82 Kevin Wallin    
11:18 Centurions 88 Liam Devereaux 27 Josh Ajohn 11 Éric Bergeron
3e   période        
3:20 Anciens 9 Justin Mahé 18 Mario Giguère 5 Marcus Ivey
4e   période        
11:55 Centurions 10 Mathieu Coones 69 Dominique Dubbledam  
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Plus dans cette catégorie :

Aller au haut