Voici mon attaque à cinq.

Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

Garret Sparks des Maple Leafs effectue un arrêt. (CHRIS YOUNG / La Presse canadienne)

 1.  Le festival des gardiens

Cette saison, très peu de gens connaissaient ou s’attendaient à voir les noms de Garret Sparks, Mike Condon, Jacob Markstrom, Matt O’Connor, Anders Nilsson, Connor Hellebuyck ou même Joni Ortio devant la cage de leurs équipes respectives.  En raison de blessures, de difficultés sur la glace, ou même situations contractuelles, plusieurs gardiens partants un ont cédé leur place à cette relève inattendue.  Les performances de ces gardiens « surprise » ont certainement capté l’attention de leurs partisans (voir Tableau A).

 2.  Est-ce un mouton noir?

Garret Sparks des Maple Leafs a réussi un jeu blanc de 24 arrêts contre les Oilers dans son premier match dans la LNH.  Dans ce contexte, mon fidèle lecteur Laurier Amyotte se demande si le succès d’un jeune gardien de la sorte crée des attentes insupportables de la part de leurs partisans.  Il est vrai que les Maple Leafs connaissent des lacunes défensives et que les partisans espèrent un gardien de but qui soit capable de compenser pour ses lacunes (à la Carey Price de la saison passée).  Ma réponse à Laurier se fait en deux temps : premièrement, les gardiens du calibre de Price sont très rares et, deuxièmement, on ne peut évaluer l’impact à long terme d’un gardien quand l’échantillon est aussi petit.  Bien que Sparks ait connu une belle performance contre les Oilers, il est revenu sur terre pendant son prochain match contre les Jets.  Dans un revers de 6-1, c’est son adversaire Hellebuyck qui a capté l’attention avec 32 arrêts et la troisième étoile du match.

3.  La Super-Souris de Calgary

En huit matchs qui ont nécessité la prolongation, les Flames ont réussi six victoires en période de trois contre trois, en plus d’une victoire et une défaite en tirs de barrage.  Johnny Gaudreau s’est valu le surnom de « Super-Souris » par l’entraineur-chef Bob Hartley en raison de ses trois buts et de deux passes en prolongation un sommet dans la LNH.  « [L’équipe adverse] ne peut se démêler parce qu’il ne compte jamais au même endroit », raconte-t-il.  Malgré les applaudissements pour son jeune attaquant, l’entraineur-chef des Flames aimerait bien gagner en temps réglementaire.  Les équipes adverses ont réussi au moins un point au classement contre les Flames pour 23 de leurs 26 matchs cette saison.

4.  Elles sont en feu

Bien que l’Inferno se soit incliné devant les Furies de Toronto à l’Aréna de Olds (Alberta) dimanche passé par la marque de 6-5, elles détiennent toujours le sommet du classement de la Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) avec 20 points et une fiche de 10 victoires et deux défaites.  Elana Lovell (11 buts, 8 passes), Brianne Jenner (4 buts, 10 passes), Brittany Esposito (4 buts, 9 passes) et Jessica Campbell (7 buts, 5 passes) se trouvent tous dans les 10 meilleurs pointeurs du circuit, tandis que la gardienne Delayne Brian trouve le troisième rang avec une moyenne de buts-contre par match de 2,61.

5.  Perdu dans le vent

Samedi le 5 décembre passé, les Hurricanes de Lethbridge (19-10-0) ont vaincu les Rebels de Red Deer (19-9-0) par la marque de 6-2.  Ce fut une des plus importantes victoires du club depuis six ans, car ils ont arraché des Rebels la première place de la Conférence Est de la Ligue de hockey de l’Ouest (WHL).  Justin Gutierrez et Cory Millette ont marqué deux buts chacun, en plus des filets de Barian Skeoch et Barrett Sheen.  Même si Conner Bleackley et Presten Kopeck ont compté pour les Rebels, on ne peut pas leur reprocher de baisser les bras.  Les hommes de Brent Sutter ont amassé 61 minutes de pénalités, dont 45 minutes en troisième période.

 

Tableau A : statistiques de gardiens de but surprise de cette saison chez les équipes canadiennes

Nom

Équipe

Age

Matchs joués

Minutes sur glace

Moyenne de buts-contre par match

% arrêts

Tirs-contre par 60 minutes

Connor Hellebuyck

Jets

22

3

184,7

1,00

96,51

27,94

Anders Nilsson

Oilers

25

15

880,5

2,47

92,08

31,82

Garret Sparks

Maple Leafs

22

3

179,7

2,33

91,95

29,05

Mike Condon

Canadiens

25

17

970,1

2,11

91,33

25,67

Matthew O’Connor

Sénateurs

23

1

58,0

3,00

91,18

35,17

Jacob Markstrom

Canucks

25

6

314,2

2,67

90,36

31,70

Joni Ortio

Flames

24

4

140,7

2,50

86,84

32,41

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Plus dans cette catégorie :

Aller au haut