Chaque semaine, j’offre une perspective du hockey pour les francophones de l’Ouest.  Mon attaque à cinq, qui fait référence à un avantage numérique en situation de jeu, met en lumière cinq actualités qui ont marqué le cours de ma semaine. La voici!

Un gros deux points

Les joueurs des Oilers qui ont été sélectionnés à la première ronde de repêchage ont chacun inscrit un but lors de la bataille de l’Alberta, le 17 octobre, ce qui a mené leur équipe vers une première victoire en saison.  Une victoire, il faut le noter, contre leurs principaux rivaux, les Flames.  Le club d’Edmonton a été dominant avec 28 tirs contre 24, 20 tirs bloqués contre 19 et 32 chances de marquer contre 19.  D’après le capitaine adjoint Ryan Nugent-Hopkins, la bonne énergie qui a envahi son équipe du début à la fin a fait toute la différence. « On a obtenu du succès dans la zone neutre pour ralentir une équipe rapide.  Et nos joueurs ont interdit—j’appelle ça de la glace blanche—il y avait peu de glace blanche pour [les joueurs de] Calgary », a lancé l’entraineur chef Todd McLellan.

Raviver la rivalité

Avec l’arrivée de Connor McDavid à Edmonton, espérons que la rivalité va reprendre entre les deux formations albertaines.  Le numéro 97 a inscrit deux buts et une passe lors de sa première bataille de l’Alberta, ce qui a permis son équipe de remporter une 15e victoire contre Calgary sur leurs derniers 47 affrontements en saison régulière (de la saison 2007-2008 jusqu’à présent).  En raison de cette fiche, certains partisans des Flames s’intéressent plus à la rivalité contre les Canucks depuis un certain temps.  

Des unités de cinq

L’an passé, en entrée de zone, les attaquants des Canadiens glissaient le disque derrière les défenseurs adverses pour la récupérer ultérieurement.  Cette année, un défenseur (normalement P. K. Subban ou André Markov sur la première paire, Jeff Petry sur la deuxième ou Nathan Beaulieu sur la troisième) rejoint l’attaque afin de former une ligne de quatre patineurs pour emporter la rondelle, tandis qu’un défenseur reste derrière.  L’entraineur chef Michel Therrien a commenté cette stratégie en entrevue d’après-match : « On tente de jouer—on se concentre pour jouer—en tant qu’unités de cinq.  On n’a peu concédé à cinq contre cinq.  Je trouve qu’on a bien poursuivi la rondelle et on a créé beaucoup de temps et d’espace ».

S’inspirer des « Russian Five »

Michel Therrien s’inspire probablement de l’équipe soviétique de l’Armée rouge des années 1970-1980 ainsi que des Red Wings des années 1994-1998.  Renommées pour leur vitesse et leur contrôle de la rondelle, ces organisations regroupaient leurs attaquants et défenseurs en unités de cinq.  Les « Russian Five », composée des attaquants Sergei Makarov, Igor Larionov et Vladimir Krutov, ainsi que des défenseurs Viacheslav Fetisov et Alexei Kasatonov, formaient l’unité la plus reconnue de l’époque.  Lorsque Larionov et Fetisov évoluaient sous les Red Wings, l’entraineur chef Scotty Bowman a repris cette stratégie.  En jumelant les deux compatriotes avec une nouvelle cohorte de Russes, dont Sergei Fedorov, Vyacheslav Kozlov et Vladimir Konstantinov, il a formé une seconde unité des « Russian Five ».  Étrangement, chacun des attaquants furent des joueurs de centre naturels.

Russian Five
Les "Russian Five" de l'équipe de l'Armée rouge.

Un nouveau départ

Les Centurions de Saint-Jean ont joué leur premier match de la saison à l’aréna Clare Drake, le 13 octobre.  Les Left Sharks—la même formation qui les ont éliminés lors de la demi-finale des séries éliminatoires la saison dernière—étaient au rendez-vous.  « On a joué de manière un peu désorganisée.  On a perdu 6-1 contre une bonne équipe », raconte le nouveau directeur général Mathieu Coones.  Josh Spasiuk a compté l’unique but des siens, tandis que le gardien de but Jacob Bilodeau a été vaillant devant son filet, malgré le score final.  Les Centurions vont se reprendre le 20 octobre à 21h50.

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Plus dans cette catégorie :

Aller au haut