Voici mon attaque à cinq :

 

Après cinq matchs

 

La semaine passée, j’ai  indiqué que les deux premiers matchs étaient très serrés entre Chicago (la seconde meilleure équipe défensive en saison régulière) et Tampa Bay (la meilleure équipe à l’attaque en saison régulière), même si Chicago avait démontré une meilleure possession de la rondelle et que Tampa Bay a créé plus d’occasions pour marquer. Est-ce toujours la tendance après cinq matchs ?  

 

 

Buts

Tirs

CM1

CHPM2

Corsi-pour

DZA3

Mises-au-jeu gagnés

Mises-en-échec

Pénalités

Blackhawks

11

136

127

46

269

116

175

125

13

Lightning

10

136

128

54

266

91

123

191

14

Différence

1

0

1

8

3

25

52

66

1

 

1 « CM » : chances de marquer

2 « CHPM » : chances avec haute probabilité de marquer

3 « DZA » : départs en zone adverse

 

Une guerre d’usure

 

À vrai dire, les statistiques des deux clubs sont très similaires. En termes de la possession de la rondelle, des chances de marquer et du nombre de buts, les deux formations ont des chiffres semblables, malgré quelques petites nuances. En termes de possession de la rondelle, Chicago ont l’avantage de 25 départs en zone adverse de plus que leur adversaire, ainsi que 52 mises au jeu de remportés de plus. Si le Lightning accuse moins de temps avec le disque, il a tenté de la récupérer avec 66 mises en échec de plus. À l’attaque, Tampa Bay génère de meilleurs chances pour marquer, car ils ont créé huit chances de plus dans l’enclave, malgré un déficit d’un but.

 

Beaulieu s’entend avec le CHC

 

Le directeur général Marc Bergevin a placé sous contrat le jeune défenseur Nathan Beaulieu pour deux millions de dollars sur deux ans (un million par année). « Nous étions sur la même longueur d’onde avec l’organisation. Le contrat s’est réglé rapidement », dit-il à la Presse canadienne. Le coût des six défenseurs sous contrat avec le Tricolore s’élève donc à 28,15 millions de dollars.

 

Mike Reilly capte l’attention

 

Selon Bob Mackenzie, le défenseur américain Mike Reilly (6’1”, 183 livres), âgé de 21 ans, rencontrera les dirigeants de neuf clubs de la LNH : Chicago, Columbus, Détroit, Edmonton, Los Angeles, Minnesota, Montréal, New York (Rangers) et Pittsburgh. Sélectionné 98e au repêchage de 2011 par les Blue Jackets, Reilly a choisi d’évoluer pour les Golden Gophers du Minnesota lors de ses trois dernières saisons. Cette année, au mois de mars, il était nommé pour le prestigieux trophée Hobey Baker du NCAA, regroupant les clubs de hockey universitaires des États-Unis.  Il est devenu joueur autonome sans restriction ce mardi 16 juin.

 

Les Monarchs l’emportent

 

Les Monarchs de Manchester (le club école des Kings de Los Angeles) ont remporté la première Coupe Calder de leur histoire en battant les Comets d’Utica (la filiale des Canucks de Vancouver) en cinq matchs. Samedi passé, Adrian Kempe et Vincent LoVerde ont trouvé le fond du filet pour les Monarchs, tandis que Cal O’Reilly a touché la cible pour les Comets.  Patrik Bartosak a repoussé 31 tirs pour garantir la victoire.  En 2012-2013, lorsqu’il évoluait pour les Rebels de Red Deer, Bartosak avait remporté le trophée Del Wilson pour le gardien de but de l’année dans la Ligue de hockey de l’Ouest (WHL) ainsi que le trophée du Gardien de la saison de la Ligue canadienne de hockey (LCH).

 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Plus dans cette catégorie :

Aller au haut