Voici mon attaque à cinq :


L’offense versus la défense

En saison régulière, le Lightning représentait la meilleure formation offensive du circuit avec 259 buts marqués, tandis qu’il se classait 12e pour 206 buts alloués. Les Blackhawks ont connu le contraire : ils ont terminé deuxième pour leurs 186 buts alloués et au 17e rang pour leurs 220 buts marqués. Si l’attaque du Lightning a eu raison des Canadiens la meilleure formation défensive en saison régulière en troisième ronde des séries, réussira-t-il à vaincre la seconde meilleure équipe en défensive lors de la série finale pour la Coupe Stanley? N’oublions pas que Carey Price et Corey Crawford sont co-récipiendaires  du trophée William M. Jennings un trophée remis annuellement pour les gardiens de buts ayant concédé le moins de buts durant la saison régulière.

 

 

Une série serrée

Jusqu’à présent, la série finale de la Coupe Stanley offre un bon spectacle en raison de l’intensité de son jeu et de ses scores serrés. Le tableau ci-dessous indique que Chicago contrôle plus la rondelle (notamment lors du premier match quand le Lightning protégeait une avance de 1-0). Par contre, Tampa Bay s’est reprit lors du deuxième affrontement, démontrant une possession de rondelle presque égale avec Chicago. Ils se sont démarqués par un net avantage au nombre des chances de marquer.


 

Tirs au but

Tirs manqués

Chances de marquer à forces égales

Corsi-pour à forces égales

Avantage numérique

Buts marqués

Match

1

2

1

2

1

2

1

2

1

2

1

2

Blackhawks

21

29

16

11

20

15

45

38

0/3

1/3

2

3

Lightning

23

24

11

12

17

24

35

37

0/2

1/3

1

4


Est-ce que Chicago pourra profiter de l’avantage à domicile lors des matchs trois et quatre?


Une défensive dispendieuse

Jeff Petry signe avec le Canadien pour six ans et 33 millions de dollars (une moyenne de 5,5 M$ par année sur la masse salariale) avant de devenir agent libre sans restriction le premier juillet. Petry était excellent avec  le Tricolore en marquant 10 points dont cinq buts à ses derniers 31 matchs. Après Subban et Markov, il était troisième chez les défenseurs pour le temps de glace. Le CH attribue beaucoup d’importance à sa brigade défensive : il attribue 27,15 millions de dollars sur seulement cinq joueurs, soit 43 % de la masse salariale totale (Nathan Beaulieu est un agent libre avec restriction et il est exclus du calcul). Même si Petry passe à la caisse, le Directeur général Marc Bergevin l’a eu à bon prix, car Petry aurait pu s’enrichir davantage sur le marché des joueurs autonomes.


Défenseur

Salaire moyen sur la masse salariale

Subban, P. K.

9,00 M$

Markov, Andrei

5,75 M$

Petry, Jeff

5,50 M$

Emelin, Alexei

4,10 M$

Gilbert, Tom

2,80 M$


Les jeunes au bercail

Viatcheslav « Slava » Fetisov, un fondateur et membre du conseil d’administration de la Ligue continentale de hockey (KHL), tente d’empêcher les jeunes joueurs de la KHL de joueur dans la LNH avant qu’ils aillent l’âge de 28 ans. De façon ironique, Fetisov était membre du fameux Russian Five, une unité talentueuse de l’équipe de hockey de l’Armée rouge à Moscou durant les années 1980, et il était un des premiers joueurs à quitter l’Union soviétique pour faire ses débuts dans la LNH (il avait joint les Devils en 1989). Peut-on réellement blâmer les Russes pour vouloir retenir leurs jeunes talents ?


Une nouvelle ère d’expansion ?

Lors de bilan annuel qu’il a effectué le 3 juin passé, Gary Bettman a indiqué que si les gouverneurs des 30 équipes sont ouverts à l’idée d’ajouter des nouvelles franchises dans leur circuit, il mettra en place un processus d’expansion. Cela ouvrira la porte aux gens de Las Vegas, de Seattle et même de Québec qui désirent un nouveau club. Les gouverneurs se réuniront le 24 juin prochain dans le cadre des cérémonies pour la remise de trophées individuels pour les joueurs.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Plus dans cette catégorie :

Aller au haut