Originaire de Drummondville au Québec, Jimmy Chabot, youtubeur connu sous le nom de Jimchab, a quitté sa ville natale le 1er juillet 2018 pour se rendre au Yukon et en Arctique sur le pouce, et ce sans argent ni cellulaire. Un défi en soi, agrémenté d’un obstacle supplémentaire : voyager seulement en français.

Traversee du Canada par Jimchab

S’il existe des sportives dont les noms transcendent grâce à leurs palmarès, plus rares sont celles qui s’imposent comme des évidences grâce à leur dévouement. Sportive, maman, entraîneur, bénévole, et surtout femme engagée pour la réussite des jeunes par le sport, Nicole Walisser appartient à cette catégorie de femmes précieuses qui suscitent l'admiration. Portrait de celle que l’on décrit comme un modèle.

Nicole Walisser

IMG 3008Le CAFE NORD-OUEST en partenariat avec le Gala du Nord, le Centre de développement musical (CDM), l’école Héritage et l’ACFA ont convié la population de Rivière-la-Paix pour une première édition d’un gala artistique. Le mardi 25 avril, la salle des Chevaliers de Colomb à Falher s’est littéralement transformée en galerie d’art. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que des jeunes francophones de la région ont préparé ce gala qui avait pour thème : Ruée vers l’Art.

Le 27 mars dernier se tenait la Mini-Foire de la famille du CAFÉ Nord-Ouest à Falher. Voulant proposer un plus petit évènement que la Foire de la famille de l’an dernier, le comité organisateur a concentré les activités pour la communauté en une seule soirée. Ce fut un succès inespéré !

La CAFÉ a voulu travailler en collaboration avec les écoles pour offrir une expérience culinaire originale. Ayant embauché les services de la chef Nancy de 4 Services, le CAFÉ a pu atteindre cet objectif. Les jeudi et vendredi, pendant la journée scolaire, les élèves de l’école Héritage, de l’école des Quatre Vents ainsi que les élèves du programme d’immersion de l’école Routhier, ont préparé des mets qui ont été servis lors d’un souper communautaire le vendredi soir. Près de 300 personnes ont participé au souper et aux activités présentées par le CAFÉ Nord-Ouest.

En plus des cours de cuisine, les activités de la foire ont inclus une après-midi cinéma, un repas et des jeux divers. Les plus petits ont pu s’amuser dans le labyrinthe, à la station de bricolage, aux jeux animés et plus encore, durant le repas. En soirée, des activités pour les plus grands étaient offertes : défi des familles, une minute pour gagner, course de poissons et tournoi de mini-stick.

L’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Rivière-la-Paix a appris le 11 mars que l’employé bilingue de Service Canada ne se rendrait plus à Falher une fois par mois.

« Lorsque je l’ai rencontrée le 11 mars, elle m’a dit qu’il n’y avait pas assez de demande, qu’elle ne comblait pas ses heures », relate le directeur de l’ACFA Rivière-la-Paix, Jason Bilodeau. Un employé de Service Canada se rendait une fois par mois de Grande Prairie à Falher, et offrait ses services entre 10h30 et midi, et de 13h à 14h30 au Centre Chevalier.

Dans un courriel, Service Canada explique sa décision: « La fermeture du service mobile régulier de Falher a été prise à l’issue d’une analyse du nombre moyen de clients sur une période de plus de deux ans (d’avril 2012 à janvier 2015), qui était de l’ordre de 6 clients par mois. Ce changement s’inscrit dans le cadre des efforts que nous menons pour rééquilibrer notre réseau afin d’obtenir une répartition plus uniforme entre les volumes de clients et nos points de service. »

Le nouveau directeur régional s’est renseigné auprès de la communauté et a évalué la demande à environ 7-8 personnes par mois. « Quand on pense qu’ils ont seulement trois heures pour rencontrer les clients, parce que dans leur journée leur quatre heures de déplacement et leur heure de midi sont comptées, on voit les choses différemment », pense Rachelle Bérubé, présidente de la Société du Centre Chevalier.

Le CAFÉ Nord-Ouest a tenu son brunch familial le 30 novembre dernier. Malgré une température de -35°C, 150 personnes se sont présentées au Centre Chevalier de Falher afin de célébrer la 4e édition de l’évènement. En plus d’offrir un délicieux repas fait maison et offert par la ferme Maisonneuve, le CAFÉ Nord-Ouest avait des bricolages, des jeux libres, pour les plus grands la décoration de maison de pain d’épice et pour les plus petits la décoration de biscuits de Noël. Encore cette année, un magnifique encan, avec plus de 45 prix, faisait rêver petits et grands. Merci à tous les généreux donateurs. Cette année encore, les familles ont pu faire prendre des photos de famille gratuitement grâce à Beeline Travel. Le brunch s’est terminé avec l’heure du conte.

C’est La Nuit de Noël de la petite souris qui a suscité l’attention des tout petits, pendant que les plus grands vivaient une activité d’orientation « Le Père Noël a perdu le nord » avec boussole et indices à trouver. Merci à Mme Julie Desrosiers d’avoir animé l’activité des petits scientifiques. Merci à M. Joël Lavoie aussi pour l’animation de l’évènement qui a pu mettre tout ce beau monde dans une ambiance chaleureuse du temps des fêtes ! La présidente du CAFÉ Nord-Ouest, Mme Sylvianne Maisonneuve, s’est dit satisfaite du formidable travail d’équipe de la part du comité pour la réalisation d’une belle activité qui plait à la communauté et lui donne la chance de se rassembler dans ce merveilleux contexte.

Le CAFÉ Nord-Ouest tient à remercier bénévoles, donateurs, commanditaires et tous les participants de la 4e édition du brunch familial et vous dit à l’année prochaine !

Collaboration spéciale, CAFÉ Nord-Ouest

L’équipe de hockey de Falher, les Pirates, a réussi à rassembler assez de joueurs pour se maintenir dans la North Peace Hockey League.

« On est le Canadien de Montréal de North Peace », s’exclame le directeur des Pirates, Daniel Bouchard. En effet, durant les sept dernières années, l’équipe a remporté cinq fois la première place. La division elle-même est très compétitive, ce qui fait en sorte que ce n’est pas n’importe qui qui peut venir jouer pour Falher.

Il y a quelques semaines, le village de la région de Rivière-la-Paix pensait ne pas avoir d’équipe à encourager cette année. « On a de la misère à trouver des joueurs », confirme M. Bouchard. Certains joueurs locaux, dont le fils de M. Bouchard, Jason, qui est capitaine de l’équipe, reviennent année après année.

Aller au haut