Imprimer cette page

Mélissa LaRose et le sport, une leçon de vie

Originaire de Fredericton au Nouveau-Brunswick, et établie en Alberta depuis août 2015, Mélissa LaRose est une mère de famille très active. Impliquée dans l’école Boréal à Fort McMurray, elle transmet sa passion du sport aux jeunes et porte un message fort : ne jamais se décourager face aux obstacles de la vie.

Melissa LaRose

Mélissa est aide-élèves pour l’école Boréal à Fort McMurray, présidente du conseil des parents et bénévole. Les jeunes bénéficient souvent de son énergie. En témoigne l’an passé le programme Bouge et joue : « On veut s’assurer que les jeunes puissent développer un sens des mouvements de base, comme bien sauter, bien courir, bien lancer un ballon, prendre les bonnes positions », explique la formatrice.

La résidente de Fort McMurray s’implique aussi aux Jeux francophones de la Fédération du sport (FSFA). Pour la troisième fois cette année, à Edmonton, elle a été chef de mission pour la zone 7 et coach pour le kin-ball. « Nous avons eu la médaille d’or en kin-ball, la médaille d’or en badminton double et la médaille d’argent en basketball junior », s’enorgueillit-elle.

La zone 7 regroupait Fort McMurray et Athabasca pour un total de 24 élèves. « L’organisation était vraiment bien faite. Les jeunes étaient tous motivés, il y avait une belle atmosphère et c’était très amical entre les zones. J’ai vraiment aimé mon expérience », assure Mélissa. Pour elle, ce regroupement donne la chance aux jeunes de former des amitiés et les encourage à être actifs.

Mélissa donne aussi des cours de yoga à l’école Boréal. Avec 5 à 20 personnes à chaque séance, autant pour les grands que les petits, elle offre une activité familiale et saine à sa communauté. « C’est une activité que je fais avec ma fille, indique-t-elle. On travaille la méditation et l’équilibre. On vit dans un monde qui va vraiment vite alors prendre cette détente est important ». Là est tout le sens d’une activité sportive pour elle : « Bien se sentir, être confiant, prendre soin de soi et des autres… Il faut écouter son corps », recommande la sportive.

Toujours en avant

Pendant son temps libre, Mélissa pratique le yoga, la marche, la natation, le ski alpin, le soccer, le basketball et le volleyball. Si elle touche à autant de sports, c’est qu’elle a baigné très tôt dans un environnement actif. « Ma mère m’a toujours poussée à faire toutes sortes de sports », se souvient-elle. À son tour, elle transmet sa passion à ses trois filles qui jouent au volleyball, font de la natation, du badminton et du frisbee. « On est toujours actifs chez nous », rapporte la mère de famille.

Faire du sport revêt une importance toute particulière pour Mélissa. « Quand j’avais 12 ans, on m’a diagnostiqué une maladie Charcot-Marie-Tooth, une maladie génétique héréditaire. On m’a dit que je ne pourrais plus faire de sport et que je serais dans une chaise roulante. Mais je suis loin d’être là ! Et c’est grâce au sport ».

Le message de Mélissa LaRose est clair : « Il ne faut pas laisser les barrières nous empêcher d’avoir la meilleure vie possible ! ».

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)