Thomas Pomerleau : synonyme d'engagement!

Le 31 juillet dernier, Thomas Pomerleau et sept autres étudiants engagés se sont vu remettre officiellement leur Queen’s Golden Jubilee Citizenship Medal pour l’année 2014 des mains de la Lieutenante-gouverneure de l’Alberta, l’honorable Lois Mitchell.

Cette médaille du jubilé, assortie d’une bourse de 5000 $, a été créée en 2002 pour souligner le 50e anniversaire de l’accession au trône par Sa Majesté la reine Elizabeth II. Elle vise à reconnaître des jeunes albertains pour leur rôle de leadership et leur engagement bénévole au niveau parascolaire et dans la communauté.

«J’ai vraiment été surpris lorsque j’ai reçu en février dernier une lettre qui confirmait que j’avais été choisi comme récipiendaire. Je sais que dans l’évaluation des dossiers, ils ont regardé mon implication à l’école secondaire lors de ma 10e, 11e et 12e année», avoue le jeune homme originaire de Beaumont qui a entamé ses études universitaires au Campus Saint-Jean en septembre 2015.


Surpris? La feuille de route du Franco-Albertain au cours de ces trois années à l’école Maurice-Lavallée, parle d’elle-même :

  • Impliqué au Conseil d’administration de Francophonie jeunesse de l’Alberta d’abord comme conseiller du secondaire et ensuite comme vice-président
  • Membre du comité organisateur de la Fête franco-albertaine
  • Représentant au sein du Minister’s Student Advisory Council
  • Membre du Alberta Education's Curriculum Policy Advisory Committee
  • Membre, et président lorsqu’il était en 12e année, du Conseil étudiant

«Puisque je trouvais que je n’en faisais pas assez déjà, j’ai également décidé de travailler à la création d’un comité de Justice sociale à l’école, sous la supervision de l’enseignante Chantal Grégoire», se remémore Thomas Pomerleau.

Le premier objectif était fort simple : amasser des fonds pour créer une ferme en Afrique grâce à World Vision. «Chaque membre voulant joindre le comité devait verser 20 $ et 20 élèves ont embarqué. En plus de ce 400 $, nous avons amassé quelque 1500 $ lors d’activités de prélèvement de fonds», souligne Thomas. «Parmi les autres activités que nous avons faites, nous avons servi de la nourriture aux plus démunis et récolté des vêtements pour les sans-abri», ajoute-t-il.

Thomas Pomerleau refuse catégoriquement d’être le seul à recevoir les fleurs liées aux réussites de ce comité. «Chacune de ces réussites est le fruit du dévouement et du leadership démontré par tous les membres du comité de Justice sociale. C’est grâce à ce travail d’équipe si nous avons accompli de si belles choses», estime-t-il.

Grâce à tout ce dévouement, l’école Maurice-Lavallée a soumis son nom pour le Premier’s Citizenship Award, prix qu’il s’est vu remettre à la fin de ces études secondaires. «Chaque lauréat se voyait automatiquement considéré pour la médaille du jubilé. Je n’étais pas très au courant du processus, alors lorsque la lettre est arrivée par la poste en février, la surprise était totale», affirme-t-il.

Thomas Pomerleau entend bien continuer à s’impliquer. «Je crois qu’il est important de redonner à sa communauté. C’est à nous, les jeunes francophones d’aujourd’hui, de jouer un rôle de leadership dans la communauté si on veut qu’elle continue de se développer. Il ne faut pas regarder passer le train, il faut embarquer et contribuer chacun à notre façon », estime Thomas Pomerleau.

Ce dernier reconnaît tout de même que bien que le bénévolat soit important, il faut aussi savoir prendre du recul lorsque cela s’avère nécessaire. « Après une première année en économie au Campus Saint-Jean, je commencerai en septembre 2016 le programme bilingue en Administration des affaires. De plus, j’ai été accepté dans le programme de leadership mis de l’avant par le Peter Lougheed Leadership College. En plus de cours et travaux en ligne, nous aurons des présentations chaque lundi soir. C’est certain que je ne pourrai pas m’impliquer autant que je l’étais lorsque j’étais au secondaire, mais ce n’est que partie remise », soutient le jeune Franco-Albertain.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut