Depuis le 2 août, le Canada est en élection, la plus longue de son histoire moderne. Le gouvernement Harper, juste avant de dissoudre le parlement en plein été, s’est montré très généreux à l’égard de nombreux organismes à travers le pays, dont plusieurs en Alberta, tout particulièrement durant la dernière semaine de juillet.



Tim Uppal, Rona Ambrose et Michelle Rampel, 3 ministres  albertains du Parti conservateur ont fait part de leurs intentions d’apporter une contribution financière à plusieurs organismes; ils ont alors arpenté la province avec des bonnes nouvelles telles que : des investissements pour des bâtiments à vocation communautaire, mais aussi à Innovate Calgary, à SAIT Polytechnic, à la Corporation de développement économique d’Edmonton (EEDC), à l’Université de Calgary et à TEC Edmonton pour des projets de développement et de diversification de l’économie.

 

La campagne électorale pour les élections fédérales a été officiellement lancée dimanche 2 août dernier par le premier ministre Stephen Harper. Tous les électeurs sont appelés aux urnes le 19 octobre prochain pour élire 338 députés fédéraux. Il appartient maintenant aux organismes qui nous représentent de sensibiliser à la fois l'électorat francophone et les partis politiques et de faire connaître les enjeux de la communauté franco-albertaine.

 

Cette période de onze semaines de campagne nous donne amplement le temps de se renseigner sur les positions des candidats et de leur parti respectif afin de pouvoir exercer d’une façon éclairée notre droit et devoir démocratique de voter. C’est aussi une bonne occasion de faire progresser l’un ou l’autre des dossiers communautaires qui nous intéressent d’une façon personnelle, que ce soit dans les domaines de la santé, de l’emploi, des communications, de l’immigration, des droits linguistiques ou autres.

Aller au haut