L'équipe de robotique Helios 5009 de l'École Maurice-Lavallée a remporté le prix des juges pour la démonstration de son professionnalisme et de son esprit d'entraide, lors de son voyage à Houston, en avril dernier. Chaque année, le prix des juges est remis et ses critères diffèrent d'année en année. Cette année, 4 équipes étaient en lice, dont Helios 5009.

Robotique

Chih-Hung Wu, âgé de 17 ans, fait partie de l’équipe de robotique Helios 5009. C’est à l’âge de 7-8 ans, au Québec, que le jeune homme fait ses débuts dans ce domaine et deviendra un féru de Robotique. En 2014-2015, le jeune homme et sa famille déménagent, direction l’Alberta. Loin d’abandonner sa passion, Chih-Hung s’inscrit dès son arrivée à l’école Joseph-Moreau dans le cadre du programme First Lego League (FLL) durant une année. Peu d’écoles de la province offrent alors ce type de programme. Puis, il s’inscrit au First Tech Challenge (FTC), un autre programme destiné aux plus confirmés, à l’école Maurice-Lavallée. Le 17 avril prochain, Chih-Hung s’apprêtera à se rendre à Houston pour le championnat mondial de robotique, afin de défendre les couleurs du Canada. L’équipe en profitera pour visiter la NASA.

Winning

Les 27 et 28 janvier derniers, l’équipe de robotique 5009 Helios, composée d’élèves des écoles francophones Maurice-Lavallée et Michaëlle-Jean à Edmonton, a été mise à rude épreuve. Lors du championnat albertain de robotique FIRST Tech Challenge au Telus World of Science à Edmonton, le travail acharné de ces jeunes a porté ses fruits !

Robotique

Le robot de lequipe Helios 5009Championnat mondial First Tech Challenge (FTC)

Du 19 au 22 avril, l’équipe Hélios 5009, composée d’élèves des écoles Maurice-Lavallée et Michaëlle-Jean à Edmonton, a porté haut les couleurs de l’Alberta au championnat du monde de robotique à Houston au Texas. Malgré leur défaite, les jeunes repartent le sourire aux lèvres, forts de cette expérience unique.


Le 17 janvier, l’École Joseph-Moreau d’Edmonton enverra une vingtaine d’élèves au campus de NAIT pour participer à la compétition de robotique First Lego League réservée aux 9-14 ans.

« Ce qu’ils veulent, c’est que les jeunes apprennent en s’amusant, que ce ne soient pas les profs ou les parents qui décident », explique Annie Dansereau. La professeure de robotique de l’École Joseph-Moreau accompagnera ses 20 élèves – 10 en 8e année (photo en pied de page), 10 en 9e (photo ci-dessus) – au campus principal de NAIT le 17 janvier… mais n’interviendra pas lors des présentations.

L’évaluation se découpe en quatre parties. Tout d’abord : la présentation du projet de recherche. L’équipe des 8e année de Joseph-Moreau a ainsi travaillé sur une tablette adaptée à la dyscalculie. « J’ai lu un texte d’un élève qui avait de la dyscalculie… C’était un peu triste et j’ai voulu faire quelque chose pour l’aider », explique Isabella Wachowicz. Les 9e année, quant à eux, ont travaillé sur un projet de gant programmable à distance pour aider les élèves à maîtriser l’écriture. « Cela pourrait aussi servir à certains autistes, dans des pays du tiers-monde ou pour apprendre une langue étrangère », suggère Katrine Perich.

Aller au haut