Imprimer cette page

Défi des Têtes rasées : Airdrie au rendez-vous !

La quatrième édition des Têtes rasées s’est déroulée le 1er juin à l’École francophone d’Airdrie. Plus de 25 élèves se sont pris au jeu et ont rasé leurs cheveux afin de soutenir la cause de Kids Cancer Care. Afin de soutenir cet organisme aidant les enfants atteints de cancer, l’école espère récolter 10 000 $ grâce à la participation des élèves, des enseignants et des membres de la communauté d’Airdrie.

Airdrie2

« C’est une cause qui nous tient à cœur, car on connaît des gens dans la communauté qui sont touchés, et cela atteint tout le monde. Cela nous permet d’en parler sans rendre le tout dramatique », explique Stéphanie St-Jean, enseignante maternelle à l’école francophone d’Aidrie.

L’école est habituée à ce genre d’événements : une année sur deux, l’école accueille ce défi des Têtes rasées organisé par Kids Cancer Care et l’événement est toujours reçu avec succès par les élèves et les parents.

La participation de la communauté : une nécessité

« Ces événements représentent 30 % de l’argent qui sert à financer nos activités », déclare Nikki Lamarche, spécialiste des programmes de Kids Cancer Care. L’argent récolté grâce aux centaines de levées de fonds se déroulant dans l’Alberta chaque année permet aux enfants de bénéficier de divers services : des camps gratuits pendant l’été, la possibilité de participer à des programmes de villes pour les enfants avec un système immunitaire fragile, l’obtention de tuteurs pour les élèves en difficulté d’apprentissage, la recherche pour le cancer… « Notre programme dans les écoles a commencé en 1998. Depuis, nous avons récolté plus de 10 millions de dollars sur plus de 20 ans. Des centaines d’élèves se sont rasé les cheveux depuis », ajoute-t-elle.

Airdrie3Des courageux et… une courageuse

Parmi les 25 élèves qui sont repartis avec des cheveux en moins ce jour-là, une jeune élève s’est démarquée parmi la foule. Charlotte Harrison était la seule fille qui s’est rasée la tête à l’école, accompagnée de son frère et de son père qui se sont aussi joints à la cause. « Nous avons un très bon retour de la communauté. Les parents adorent et ils veulent y participer en se rasant les cheveux également. Notre objectif est de 10 000 dollars et nous avons toujours quelques semaines pour lever des fonds »,  témoigne Mme St-Jean.

Une initiative disponible en français

« Nous pouvons nous déplacer dans plusieurs écoles mais pour l’instant, nous n’avons pas été approchés par plus d’écoles francophones », indique Nikki Lamarche. L’école francophone d’Airdrie est pour l’instant la seule école francophone à accueillir cet événement de Kids Cancer Care en Alberta. Les services de l’organisme peuvent ainsi être offerts en français et cela même durant les camps d’été.

Un événement qui peut peut-être donner des idées afin de soutenir une cause importante, qui concerne tout le monde.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)