Imprimer cette page

Helios 5009 tire son épingle du jeu

L'équipe de robotique Helios 5009 de l'École Maurice-Lavallée a remporté le prix des juges pour la démonstration de son professionnalisme et de son esprit d'entraide, lors de son voyage à Houston, en avril dernier. Chaque année, le prix des juges est remis et ses critères diffèrent d'année en année. Cette année, 4 équipes étaient en lice, dont Helios 5009.

Robotique

C’est une bonne surprise pour les membres de l’équipe Helios 5009,  Étianne Lecours-Connink, Amey Noor, Antoine Grenier, Romain Chevennement, Chih-Hung Wu et Jacob Playfair, élèves de l'école Michäelle-Jean et de l'école Maurice Lavallée, tous sélectionné pour leur esprit de camaraderie lors des compétitions.

Au moment de l'annonce, les élèves se sont figés. Cela a mis plusieurs secondes avant qu’ils ne réalisent ce qui venait de se passer, au point que le mentor de l'équipe, René Anderson, a dû les pousser vers la scène. C’était très émouvant de voir les élèves taper dans les mains de tous les bénévoles durant l'évènement et aller chercher leur prix. Les entraîneurs de l'équipe Helios, Philippe Manseau et Steve Hryniw ont particulièrement savouré ce moment. Les entraîneurs ont conduit cette équipe aux derniers 7 championnats du monde.

Lors de la présentation des élèves aux juges, l'équipe a démontré que les valeurs de professionnalisme et d'entraide étaient très importantes à leurs yeux. Ils ont notamment relaté une anecdote lors d'une compétition à laquelle ils avaient participé à Edmonton, il y a de cela plusieurs années. Ils s’étaient alors aperçus que l'équipe adverse de la Colombie-Britannique rencontrait des défis techniques. Ils ont alors demandé un temps d'arrêt pour permettre à leur adversaire de régler leur problème. Au final, c’est l’équipe adverse qui a remporté le championnat albertain. Mais ce qui est resté gravé dans la mémoire des gens a été le geste de l'équipe Helios 5009.

L'équipe de la Colombie-Britannique a tellement été impressionnée par leur geste que lorsque l'équipe de la Colombie-Britannique explique leur définition de Gracious Professionalism et Coopertition (des valeurs directrices de l’organisation de robotique FIRST), elle relate cette anecdote aux juges lors de leur présentation pour souligner l’esprit de cette équipe. Ce geste a désormais fait le tour de la communauté de FIRST Tech Challenge.   

Lors du Championnat du monde, une équipe de la Chine a réalisé que la batterie de leur robot était à plat quelques minutes avant une partie, sans en avoir une de rechange. Les élèves de l'équipe Helios fidèles à leur réputation ont couru leur en offrir une. Là encore, c’est l’équipe chinoise qui remportera cette partie.  

Au cours des dernières années, l'équipe Helios a soutenu l'équipe des Cyber Eagles de Strathcona Christian Academy Secondary à Sherwood Park. En partageant leurs installations à l'École Maurice-Lavallée et leur expertise, les Cyber Eagles ont pu se rendre au Championnat du monde au cours des 2 dernières années. Pendant le championnat du monde de cette année, ils ont rencontré aussi des défis avec leur fil de connexion et l'équipe Helios était au rendez-vous en leur offrant l’apport technique nécessaire.   

Cette année, l'équipe Helios a connu un excellent tournoi. Leur robot a été compétitif tout du long. Ils ont terminé 42es sur 64 équipes et au classement général des équipes, ils ont terminé 56e sur un total de 128. Helios 5009 réalise ses belles performances année après année avec un des plus petits budgets d'opération du Championnat du monde. Il faut comprendre qu'un des robots contre lequel ils jouent est construit à la NASA et les élèves ont accès à une salle de construction de la grandeur d'un gymnase.

Cette année encore, l'équipe Helios aura su tirer son épingle du jeu lors du championnat de robotique à Houston.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)