Imprimer cette page

Une campagne de sensibilisation cool pour les ados

Le concours mon H2O est maintenant disponible en Alberta sur le site www.monh2o.ca. Ce concours invite les jeunes Franco-Albertains de 13 à 18 ans à créer le prochain emballage d’une bouteille d’eau selon les principes de markéting des grandes entreprises comme Nestlé, Kraft et Coca-Cola.

Le concours est organisé par la Fédération du sport francophone de l’Alberta (FSFA) et vise à sensibiliser les jeunes sur les techniques de markéting utilisées par les compagnies pour leur vendre des boissons sucrées, des produits qui sont nocifs pour la santé.


La FSFA, en partenariat avec la compagnie de design graphique Creative Coco’nuts d’Edmonton, animait d’ailleurs le premier atelier de sensibilisation lors du RaJe 2011, le 30 septembre dernier. La coordonnatrice du projet, Mélanie Blouin, tenait un kiosque occupé pendant la foire carrière-études du Rassemblement Jeunesse, et son atelier en après-midi comptait une vingtaine d’élèves. Un succès selon Mme Blouin qui affirme que les élèves étaient attentifs durant la présentation du projet en début d’atelier. « On pensait donner 30 minutes de création à la fin de l’atelier, mais je crois que je vais leur en donner plus la prochaine fois », affirme cette dernière.

Le contenu plus important que le contenant
Pour Mélanie Blouin, l’important était de faire passer le message que le contenu du produit est plus important que le contenant dans lequel il se trouve. L’atelier a eu beaucoup d’impact auprès des jeunes. « C’était intéressant parce que les jeunes pouvaient bénéficier de nos deux expertises », indique la coordonnatrice. « Julie Picard de Creative Coco’nuts avait beaucoup de crédibilité auprès d’eux parce qu’elle est elle-même designeure graphique », poursuit-elle.

Comme le soutient Julie Picard, les jeunes sont le public cible de plusieurs publicités de produits néfastes pour la santé comme les boissons sucrées. Il est donc important de les sensibiliser sur la façon qu’ont les entreprises de présenter un produit pour le rendre attrayant aux consommateurs. « C’est un beau projet. Quand tu amènes le jeune à passer à travers les étapes du processus de création markéting d’une entreprise, ils comprennent mieux comment ça se passe », fait observer Mme Picard. « L’eau que tu dois créer doit être alléchante. Il faut qu’elle ressorte dans un réfrigérateur », expliquait Mélanie Blouin aux élèves avant qu’ils ne se mettent à créer des emballages sur le site du concours.

Tout au long de l’activité, les deux animatrices prenaient aussi soin de rappeler aux élèves qui s’emballaient devant leur création que le produit qu’ils essayaient de vendre n’était qu’une simple bouteille d’eau.

Contrer un markéting efficace
Mélanie Blouin déplore le markéting presque agressif des entreprises pour vendre des produits comme des boissons sucrées. Ces produits sont souvent situés près de la caisse et en rabais. Ces entreprises commanditent aussi beaucoup d’évènements sportifs auxquels les jeunes s’identifient.

« Ce qui est intéressant dans ce projet, c’est qu’on ne dit pas aux jeunes : ne boit pas ça, ce n’est pas bon, soutient Mme Blouin. On leur dit plutôt, c’est à toi de prendre une décision et on leur donne des outils. » Une stratégie qui devrait fonctionner auprès des jeunes selon elle.

Les élèves ont jusqu’au 3 février prochain pour soumettre autant de designs différents qu’ils le souhaitent et tenter de voir leur création imprimée sur des bouteilles d’eau. Les trois premiers prix se verront remettre un chèque-cadeau du magasin de plein air Mountain Equipment Coop.

Le concours mon H2O découle du projet Gobes-tu ça?, une campagne de promotion initiée par le Réseau du sport étudiant du Québec qui tente de dénormaliser la malbouffe dans les écoles. Le volet Québec du projet Gobes-tu ça? avait connu des résultats concluants, environ 75 000 créations avaient été soumises l’année dernière. Le volet Alberta du projet est soutenu par la FSFA. Il s’agit de la première fois que le projet est exporté dans une autre province.

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)