Longue vie à La Francophonie jeunesse de l’Alberta!

12 mai 034
Ça y est! L’entente est signée, Francophonie jeunesse de l’Alberta a lancé le Fond FJA pour les jeunes d’expression française de l’Alberta. L’idée ayant trotté dans la tête des conseils d’administration pendant plusieurs années, c’est le jeudi 12 mai qu’elle a enfin été annoncée. Appuyer les activités, les initiatives et les rassemblements créés par et pour les jeunes, voilà les objectifs du Fond.

 

Depuis près de 45 ans, le FJA a pour mandat de stimuler la jeunesse albertaine d’expression française à se découvrir et à vivre son plein potentiel. Casey Edmunds, directeur général du FJA, voit en ce lancement des possibilités infinies. « La présence des membres, qu’ils soient actuels ou anciens, permet vraiment de constater ce que le FJA peut apporter à la communauté », indique-t-il.

D’ailleurs, le conseil d’administration de FJA a préludé le pas en déposant un don de 1000$ au Fond. « Je n’ai pas besoin de vous vanter les bénéfices de notre organisme, l’existence de tous nos partenaires me prouve que ce Fond est nécessaire à la pérennité de FJA, et ce, pour les nombreuses années à venir », a soutenu le président du conseil d’administration, Colin-Philip Belliveau-Simard.

Parmi les partenaires, l’ancien président de FJA et détenteur d’un fond désigné à la jeunesse Pierre Bergeron était présent, ainsi que Paul Dumont, également ancien président de FJA et de la FJCF (Fédération de la Jeunesse canadienne-française). Joël Lavoie, directeur de la fondation, et Ghislain Bergeron, président de celle-ci, étaient aussi au lancement. En plus des anciens employés, animateurs et jeunes de FJA, les partenaires communautaires comme le RAFA et le CDM se sont également présentés au lancement.

Un coup de pouce bien mérité pour la Jeunesse franco-albertaine!

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut