Le cancer est la maladie du siècle ! Cette phrase est devenue au fil du temps une maxime connue, que les gens se plaisent à répéter comme un slogan de publicité trop souvent cité. Si l’espérance de vie a en général augmenté, le fléau du cancer laisse dorénavant planer une ombre sur ce supplément de vie, si chèrement gagné. Comment cette maladie a-t-elle pu prendre le pas sur les progrès de ces dernières années ? Finalement, notre confort serait-il passé en priorité, au détriment de notre santé ?

ribbon-1524542 1920

Radon, ce nom ne vous dit sans doute rien. Ce mystérieux gaz vit pourtant peut-être sous votre toit. C’est en tout cas ce contre quoi mettent régulièrement en garde de nombreux organismes, dont Santé Canada et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

 

Interrogée à ce sujet, Renata MacQueen, co-fondatrice de Radon West, une entreprise de test de radon basée à Okotoks, explique ce qu’est ce gaz incolore et inodore. « Le radon provient de la désintégration de l’uranium dans le sol, la roche et l’eau. Les particules radioactives de l’uranium se retrouvent donc dans le radon, qui se concentre dans les maisons et dans l’air que vous respirez. ». La teneur du radon dans les habitations peut donc varier, mais à des taux élevés cela peut causer des cas de cancers du poumon, à raison de 3 000 victimes par an au Canada.

À votre service !

Aller au haut