Entre ceux qui conçoivent les évolutions linguistiques comme des dégradations ou des appauvrissements, et ceux qui plaident pour la modernisation du français à des fins pratiques, le débat sur la qualité de la langue n’a pas fini de diviser. Faut-il embrasser le changement linguistique ou s’en préserver ?

Aller au haut