Mary Moreau vient d’être nommée au poste de juge en chef de la Cour du Banc de la Reine de l’Alberta par le premier ministre canadien, Justin Trudeau. Elle fait partie des rares magistrats francophones à occuper ce poste et est la première femme à le faire. Une situation inédite qui laisse espérer une justice albertaine plus inclusive pour l’avenir.

Natacha Bergeron, francophone de Grande-Prairie, a décidé que son parcours scolaire serait en français, et elle est maintenant étudiante au Campus Saint-Jean. À l’occasion du Sommet, Le Franco l’a rencontré pour une entrevue.

Ce sera une rentrée colorée et profondément humaine pour Unis TV. Sa programmation 2017-2018 a été annoncée récemment et, entre les retours d’émissions à
succès et l’arrivée de nouveautés, le slogan ‘C’est bon d’se retrouver’ sonne comme une promesse. Anne Sérode, nouvelle directrice principale de TV5 Québec Canada et d’Unis TV, nous détaille la stratégie et le positionnement de la jeune chaîne au succès grandissant.

Avis aux amateurs de chant : une soirée portes ouvertes sera organisée le lundi 11 septembre à 19h à Bethany Chapel par le rassemblement musical francophone de la Voix des Rocheuses. Ce sera l’occasion de faire connaître l’association au plus grand nombre et de s’immerger, le temps d’une soirée, dans la pratique de la chorale franco-albertaine qui fête ses 40 ans l’an prochain.

Le groupe Média TFO vient de lancer sa 2e tournée numérique à la recherche des nouveaux talents francophones de YouTube. Intitulée FLIPTUBEUR 2.0, la nouvelle saison convie depuis le 1er septembre tous les Franco-Canadiens âgés de 12 à 15 ans vivant en milieu minoritaire à participer aux auditions. L’occasion pour eux de concrétiser leur rêve de carrière du Web mais aussi de combler le manque criant de Franco-Canadiens vivant hors Québec sur les plateformes numériques.

Une nouvelle catégorie ouverte aux francophones sera officiellement présente lors de la prochaine édition des Edmonton Music Awards qui se dérouleront en juin 2018. Intitulée « Enregistrement de l’année pour les artistes d’expression française d’Edmonton », la catégorie donne ainsi une chance aux artistes francophones d’accéder à plus de visibilité et à une certaine reconnaissance du grand public.

L’acronyme ACFA, bien connu de tous les Franco-Albertains impliqués dans la communauté, pourrait bien changer de signification cet automne. Du terme “Association canadienne-française de l’Alberta” à l’heure actuelle, l’ACFA pourrait devenir “Association de la communauté francophone de l’Alberta” en octobre prochain. Ce changement de sémantique, censé refléter les changements plus profonds qui opèrent au sein de la communauté, sera déterminé par un vote des membres.

C’est une première ! L’entreprise de production Far West, basée à Edmonton depuis deux ans, a entamé le tournage de sa nouvelle série web le 19 juin. La série est une adaptation du livre Abigaëlle et le date coaching, publié en 2015 par l’auteure albertaine Stéphanie Bourgault-Dallaire. C’est la première fois qu’une série de fiction est réalisée à Edmonton, et le projet, qui s’inscrit au cœur de la communauté franco-albertaine, pourrait bien marquer un tournant dans l’industrie.

Recouvrer les traces du passé, c’est la mission que s’est donnée Marie Simon Beaupré, 83 ans. Cette femme originaire de Rivière-la-Paix, mère de quatre enfants, aura consacré une bonne partie de sa vie à rechercher le passage des francophones de l’ouest du pays. Réaliser un dictionnaire généalogique, ça prend du temps ! Rencontre avec cette pionnière du passé qui a tant à partager.

IMG 4361

Le quartier francophone d’Edmonton est déjà réputé pour son dynamisme : la Cité francophone, le Campus Saint-Jean et l’avenue Whyte tout près aidant, le secteur de la ville a de quoi charmer les nouveaux résidents, qui préfèrent s’éloigner du gris omniprésent du centre-ville. De nouveaux projets résidentiels, dont le projet de condos Le Quartier, veulent participer à ce développement.



Né il y a plus d’un an, Le Quartier se veut un projet de condos moderne, pour des francophones, par des francophones. Mais ce n’est que récemment qu’il a pris des allures plus concrètes, alors des équipes creusent actuellement la terre où se trouvera Le Quartier, à côté de la Cité francophone. La pelletée de terre officielle a d’ailleurs eu lieu le jeudi 25 juin dernier, en présence de quelques organismes franco-albertains.

Page 1 sur 2
Aller au haut