Le transport aérien et la piètre qualité des services en français vont souvent de pair au Canada. Du moins, l’offre déficiente, voire l’absence, de services en français est beaucoup plus répandue que ne le souhaiterait la personne qui occupe les fonctions de commissaire aux langues officielles.

air-port-996517 1920

Aller au haut