Michel Prévost n’a rien du cliché de l’archiviste un brin poussiéreux, croulant sous l’amoncellement d’artéfacts réduits à la noirceur de l’oubli. Des deux côtés de la rivière des Outaouais, les francophones ont le privilège de pouvoir compter sur un homme pour qui le patrimoine est un trésor à partager.

Magny Michel Prevost p002 153

Aller au haut