Enseignant à l’école Sainte-Jeanne-d’Arc et passionné d’automobile, Patrick Lachance est allé rêver un peu au Edmonton Motorshow samedi 11 avril.

Tu peux me résumer le concept du Edmonton Motorshow ?

Un salon de l’auto, c’est pas compliqué, c’est un moment où les concessions, les détaillants ou les compagnies automobiles viennent présenter leurs modèles les plus populaires ou les nouveaux modèles qui sortent du four, dans le but de faire des ventes [...]. Des véhicules, il y en a de toutes les sortes, de la sous-compacte au plus gros camion avec de la puissance à revendre.


Qu’est-ce que tu étais venu chercher ?

Je suis complètement accro à la nouvelle de l’automobile. [Comme] je n’ai pas le temps d’embarquer dans toutes les autos et de les essayer sur la route, le salon de l’auto est ce qui  me rapproche le plus de ça. [...] [Tu peux] aller t’asseoir dans le véhicule : est-ce que tu aimes l’habitacle ? Est-ce que tu te sens à l’aise sur le siège ? [...] Est-ce que les cinq ou six membres de ta famille peuvent vraiment entrer dans cette auto-là ? [...] Officiellement, le besoin n’y est pas – on a notre voiture familiale, un Honda CR-V 2014, c’est bien correct, et moi je conduis un Toyota RAV4 1997 et une moto – mais je rêve au jour où je n’aurais plus d’enfant à la garderie pour pouvoir m’acheter une voiture ! [...]

Aller au haut