Une enquête a révélé en janvier que 37 % des quelque 9 284 répondants au sein d’universités québécoises ont subi une forme de violence sexuelle et que 90 % des victimes n’ont pas porté plainte. Milieux de choix pour les agressions, les établissements postsecondaires se dotent de nouvelles mesures pour tenter d’éliminer le fléau. En milieu minoritaire aussi.

Dube Agressions sexuelles USA Sevices

Aller au haut