Du 16 au 25 août, au parc Elliston à Calgary, le pavillon francophone a pu faire la promotion de la présence de la communauté franco-albertaine. Entre retour historique sur la contribution francophone et présentation de la diversité culturelle, le pavillon n’est pas passé inaperçu auprès des milliers de visiteurs.

Linterieur du pavillon

Le transport aérien et la piètre qualité des services en français vont souvent de pair au Canada. Du moins, l’offre déficiente, voire l’absence, de services en français est beaucoup plus répandue que ne le souhaiterait la personne qui occupe les fonctions de commissaire aux langues officielles.

air-port-996517 1920

Le commissaire aux langues officielles du Canada, Graham Fraser, a fait paraître son rapport annuel sur le bilinguisme. Malgré un bilan positif, il a pointé du doigt l’entreprise Air Canada, qui récolte de trop nombreuses plaintes à ce sujet.

 

Mardi 7 octobre, les oreilles des représentants d’Air Canada ont dû siffler. C’est en effet en négatif que cette entreprise a été citée par Graham Fraser dans son rapport sur l’état du bilinguisme au Canada. Pour le commissaire, la compagnie aérienne ne considère pas que présenter ses services en anglais et en français soit un atout marketing, mais plutôt un fardeau. « Dieu sait qu’ils ont droit à des rappels de façon constante avec des avis d’enquête sur des plaintes » déplore Graham Fraser.

Aller au haut