La Grande Rencontre des Jeunes Entrepreneurs du Monde francophone

GRLes offices jeunesse internationaux du Québec, le gouvernement de la belle province et la Jeune chambre de commerce de Montréal ont permis à une centaine de jeunes entrepreneurs représentant 19 pays, de se rencontrer à Montréal, du 26 au 30 avril. Valécia Pépin s’y est rendue. Elle nous décrit ce qu’elle a vu pour Le Franco.  

Les jeunes participants retenus, avaient pour entreprise d’impressionner et de convaincre les membres organisateurs, en s’illustrant tant par leur parcours professionnel que leur projet d’entreprise. 

Leur motivation ainsi que leur esprit d’initiative sont indispensables à l’élaboration d’un espace économique francophone dynamique. Les jeunes sont donc encouragés à prendre leur place dans cet espace créé à leur attention.

Plusieurs invités de marque ont assisté à cette rencontre afin de partager leurs expériences dans le domaine des affaires. À commencer, par la Secrétaire générale de la Francophonie, l’honorable Michaëlle Jean, venue discuter des défis reliés à l'entrepreneuriat francophone international. Son témoignage a pu être vu et entendu par le grand public, puisque la diffusion s’est faite en direct sur Facebook.

Lors de son intervention, Michaëlle Jean a souligné l’impact que peuvent avoir les mots sur nos chances de réussite.

 

« …J’ai enlevé de mon vocabulaire les mots fatigue, impossibles, stress... », a-t-elle souligné.

 

Il est important pour les jeunes entrepreneurs d’en être conscients, afin de rester motivés et concentrés sur les objectifs qu’ils se sont fixés.  Madame Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales de la Francophonie a profité de l’occasion pour remettre, à Mme Jean, la médaille du 50e anniversaire du ministère. Plusieurs personnalités étaient également présentes comme Nicolas Duvernois, président de la jeune Chambre du commerce de Montréal 2017-2018 et président-directeur général de PUR Vodka, Gracia Kasoki Katahwa, présidente du Réseau d’Entrepreneurs et Professionnels Africains(REPAF) 2016-2017, Olivier Leblanc, cofondateur du Groupe Sub Rosa, BHLB et Nota Bene et co administrateur du Programme Jeunes leaders du Sommet international des coopératives 2014 et 2016 et d’autres, afin de former les panels des différents ateliers. Les termes qui revenaient le plus souvent sont : partenariat, mentorat, échange, mobilité et plate-forme. Les entrepreneurs ont pris conscience qu’ils ont leur place dans le monde des affaires francophone international. Ils sont prêts à s’impliquer pour établir une structure permettant de faciliter les échanges entre les entrepreneurs francophones de partout dans le monde, afin d'améliorer la communication et l’accès aux ressources nécessaires. Le président-directeur général de LOJIQ, monsieur Michel Robitaille, s’est dit satisfait du déroulement de l’événement et des points soulevés des entrepreneurs. Il a notamment pris le temps de discuter avec eux, à la toute fin, des stratégies à apporter et des moyens à mettre en place. Les participants sont repartis confiants et avec la conviction que leur projet peut faire une différence.

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Édition de la semaine

Abonnez-vous à la version électronique ici.

Abonnez-vous à la version papier ici.

L'annuaire francophone 2017

Aller au haut