Le Plan d’action sur les langues officielles, lancé le 28 mars dernier, a annoncé de nombreuses mesures notamment dans le domaine de l’immigration francophone. Des initiatives ont été mentionnées à hauteur de 40,75 millions de dollars, échelonnés sur cinq ans. En Alberta, à quoi peut-on s’attendre en matière de coordination sur l’immigration entre le gouvernement provincial et le gouvernement d’Ottawa ? Les résultats se feront-ils attendre ?

Aller au haut