La Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada a honoré le 7 juin, les deux sénatrices à la retraite, Maria Chaput et Claudette Tardif. L’ex-sénatrice franco-albertaine C. Tardif, qui a consacré sa carrière à l’avancement de la Francophonie et des langues officielles, s’est entre autres vu remettre le prestigieux prix Boréal de la FCFA à l’occasion d’une réception à Ottawa.

prix boreal

Mercredi 21 mars, 155 personnes se sont rendues à la 12e Journée de réflexion sur l’immigration francophone, organisée par la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA), à Calgary. Enjeu crucial, le nombre de francophones établis hors Québec demeure décevant. Reportage.

Journee immigration

Le président de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada a lancé un ultimatum au premier ministre lors d’une conférence de presse au Parlement le 29 janvier, au moment de la rentrée parlementaire. « Les paroles ne suffisent plus, a déclaré le président Jean Johnson, nous avons assez attendu. Nous donnons au gouvernement deux mois pour poser des gestes significatifs dans le dossier des langues officielles ».

Francopresse 0129 FCFA ultimatum FCFA18 300x253

Statistique Canada est à l’écoute des organismes communautaires. Des consultations publiques font suite à la remise, au printemps dernier, d’un mémoire rédigé par l’ACFA et la Fédération des conseils scolaires francophones de l’Alberta (FCSFA) au Comité permanent des langues officielles de la Chambre des communes. Le sondage entrepris vise à apporter des changements dans le prochain recensement de 2021 afin d’améliorer le dénombrement des ayants droit. Une adaptation nécessaire qui permettrait d’obtenir des données plus fiables et de faire évoluer les services en conséquence.

« Quand l’égalité des votes a été annoncée, on a tous les deux été estomaqués, explique le nouveau président de la FCFA du Canada, Jean Johnson, on ne s’attendait pas à ça. ». Le 10 juin, il a fallu un deuxième tour de la présidentielle, qui a produit encore 9 voix contre 9, sauf pour un bulletin invalide pour la présidente sortante, Sylviane Lanthier. C’est dire la division au sein de l’organisme parapluie.

La nouvelle est tombée officiellement le 5 mai. Jean Johnson, actuel président de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA), se présente à la présidence de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada. La présidente sortante, Sylviane Lanthier, fera donc face au dignitaire albertain le 10 juin prochain. Entretien avec le chef de file de la francophonie albertaine qui vise désormais à appliquer son expérience provinciale sur la scène nationale.

Elle aura été pendant six ans à la barre de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA), en plus d’avoir siégé au conseil d’administration du Centre de la francophonie des Amériques. Marie-France Kenney est de retour depuis 18 mois au sein de sa communauté fransaskoise. Regard sur l’une de ces femmes incapables de renoncer au mot engagement.

Magny Marie-France Kenney  10277712 10153200265935272 7562917918790537474 n

Trois mois avant la fin d’un premier mandat de deux ans à la présidence de la FCFA du Canada, Sylviane Lanthier a quitté fin mars son autre poste, la direction générale à demi temps du Centre culturel franco-manitobain.

Dube Presidente Lanthier Sylviane Lanthier 16

MJolyLe hasard fait parfois bien les choses. Le premier ministre canadien nouvellement élu, Justin Trudeau, a dévoilé la composition de son cabinet à une date qu'affectionnait particulièrement l'ex-premier ministre libéral Jean Chrétien, le « s'quatre novembre ».

 

Justin Trudeau en a profité pour réduire la taille du cabinet fédéral. Le nouveau cabinet compte dorénavant une trentaine de membres, soit une dizaine de moins que celui du chef conservateur Stephen Harper au moment du déclenchement des élections. Par ailleurs, le nouveau premier ministre a opté pour la parité hommes-femmes au sein de son conseil des ministres.

 

En ce qui concerne le membre du cabinet Trudeau qui sera responsable du dossier des langues officielles, une certaine incertitude a plané dans les heures qui ont suivi l'assermentation des ministres, mais c'est finalement à Mélanie Joly qu'incombera cette responsabilité.

Montage TWITTERLe débat des chefs présenté jeudi par la société d’État ICI Radio-Canada et le quotidien numérique La Presse a suscité déception et frustration chez les francophones hors-Québec, y compris ici, en Alberta. La communauté franco-albertaine ne compte pas rester les bras croisés, une plainte doit être déposée sous peu par l’ACFA provinciale contre la société d’État.

 

« Plus on se dirigeait vers la fin du débat, plus la pression sanguine montait à savoir s’ils allaient enfin glisser un mot sur nos enjeux francophones », se désole le président de l’ACFA provinciale, Jean Johnson.

Page 1 sur 2
Aller au haut