Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé ce mercredi 18 juillet des changements au sein du Conseil des ministres. Mélanie Joly, autrefois ministre du Patrimoine canadien, œuvrera désormais à titre de ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, une nomination accueillie d’un bon œil par la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) de même par de la Société économique de l’Ontario (SÉO).

Melanie Joly change de ministere

Près de trois mois après le lancement du Plan d’action pour les langues officielles, les médias locaux sont impatients de recevoir les fonds qui leur sont destinés. L’aide ne coulera toutefois pas avant 2019, poussant quelques radios et journaux au-delà de leur capacité de survivre. Le 18 juin, le comité permanent des langues officielles des Communes a mis tout son poids sur des mesures d’urgence.

Bado Services en francais

L’enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, récemment de passage à Yellowknife, révèle en toile de fond l’oppression d’un colonialisme historique encore vivant. Les Premières Nations auraient été dépossédées de leurs terres avec l’arrivée de colons dans l’Ouest canadien, l’Ontario et le Québec. Quel rôle les Canadiens français ont-ils joué dans ces migrations ?

Francopresse 0207 Colonialisme Commission VR

La Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada a honoré le 7 juin, les deux sénatrices à la retraite, Maria Chaput et Claudette Tardif. L’ex-sénatrice franco-albertaine C. Tardif, qui a consacré sa carrière à l’avancement de la Francophonie et des langues officielles, s’est entre autres vu remettre le prestigieux prix Boréal de la FCFA à l’occasion d’une réception à Ottawa.

prix boreal

Après l’incident des Jeux de PyeongChang où Hockey Canada a demandé de prononcer à l’anglaise certains noms de joueurs à consonance française, on peut se demander si le sport est un bon moyen pour la promotion du français.

Vincent de Haitre patineur de vitesse longue piste franco ontarien

Patrimoine canadien fournira aux milieux éducatifs les moyens de mater un des grands obstacles à l’essor des écoles françaises et d’immersion. Quelque 62,6 des 500 millions $ du Plan d’action pour les langues officielles dévoilé le 28 mars seront consacrés dès 2019 à soutenir des stratégies de recrutement d’enseignants. Le ministère a commandé une recherche nationale et réunit les intervenants pour trouver des solutions.

Neuf des 21 membres de lACUFC

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) a confirmé le 18 avril avoir trouvé une solution pour les évaluations linguistiques, notamment pour les demandes en français de résidence permanente. Cet enjeu avait marqué la 12e Journée de réflexion sur l’immigration francophone de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, le 21 mars. Une nouvelle approche serait mise en œuvre dès l’automne prochain.

Francopresse 0418 Immigration FCFA Imm2

Le Commissaire aux services en français de l’Ontario dresse un bilan peu reluisant des placements publicitaires du gouvernement provincial dans les médias francophones. Dans son rapport dévoilé mercredi, Une directive sans direction : les défis des placements publicitaires dans les médias francophones en Ontario, le Commissaire François Boileau explique que plusieurs ministères et organismes gouvernementaux continuent de violer leurs obligations résultant de la Loi sur les services en français et de la Directive sur les communications en français.

Le commissaire aux services en francais de lOntario Francois Boileau

Depuis plusieurs mois, l’Association de la presse francophone (APF) tire la sonnette d’alarme sur la situation financière critique de ses journaux membres.

Journaux francophones

Le Plan d’action sur les langues officielles, lancé le 28 mars dernier, a annoncé de nombreuses mesures notamment dans le domaine de l’immigration francophone. Des initiatives ont été mentionnées à hauteur de 40,75 millions de dollars, échelonnés sur cinq ans. En Alberta, à quoi peut-on s’attendre en matière de coordination sur l’immigration entre le gouvernement provincial et le gouvernement d’Ottawa ? Les résultats se feront-ils attendre ?

Page 1 sur 5
Aller au haut