Hélène Lequitte

Hélène Lequitte

L’annonce historique du mercredi 14 juin 2017, d’une politique de services en français fait toute la différence dans le cœur des Franco-Albertains. Quels sont les besoins de la communauté ? Quels services seront mis en place ? Après l’euphorie, place à l’action afin de répondre à la demande. Qui sait, cette politique pourrait marquer un jour l’avènement d’une loi de services en français dans la province.

La ville de Grande Prairie met la main à la patte en réalisant son guide de relogement dans les deux langues officielles. La version française est donc disponible afin de guider et de renseigner quiconque souhaite y emménager.  Près de 2000 brochures ont été publiées et 700 copies déjà distribuées.  

Les 8 et 9 juin auront marqué un moment faste pour le Regroupement artistique francophone de l’Alberta (RAFA)! Après le déroulement de son assemblée générale annuelle (AGA), puis du forum, l’organisme aura aussi célébré son 15e anniversaire. Des débuts, à la consécration de cette fin de semaine, le RAFA s’est illustré au cours des dernières années pour son encadrement auprès des artistes francophones de la région. Faire vivre l’art en français en Alberta, aujourd’hui le pari est réussi.  

Paul Blais est un visage connu et reconnu dans la communauté francophone. Aujourd’hui, il porte à son actif différentes casquettes dans le domaine des affaires. Propriétaire à la fois de THE PAUL BLAIS REALTY GROUP et de RE/MAX ELITE (SOUTH) | RE/MAX, il est devenu au fil du temps un homme d’affaires aguerri. Originaire d’Edmonton, ce quinquagénaire marié et père de cinq enfants, possède une vision sociale de ce que doit-être l’entrepreunariat.
Son optique des affaires se résume à la fois, entre le partage de ses connaissances et soutenir la communauté. Visionnaire et généreux, ce sont probablement ces deux qualités qui confèrent à M. Blais un certain succès dans les affaires. Fort de ses 27 ans d’expérience professionnelle, il met un point d’honneur à établir un rapport de confiance avec ses clients et ses partenaires. Avoir le sens des affaires c’est bien, mais accompagné d’un solide socle de valeurs, c’est aussi l’aboutissement de toute une philosophie. M. Blais s’est entretenu avec Le Franco!

L’assemblée générale annuelle de l’Association des juristes d’expression française de l’Alberta (AJEFA),  a rassemblé la crème de la crème en matière de francophonie le 2 juin, à la salle Imperial du Winston Golf Club, à Calgary. À l’aube de la création d’une politique de services en français, l’importance d’avoir des services juridiques dans la langue de Molière se voit renforcée.  L’organisme s’est vu conférer lors du banquet le rôle de chef de file dans ce domaine.

Tous les membres du Réseau en immigration francophone de l’Alberta (RIFA) se sont rassemblés, le 26 mai dernier, au Campus Saint-Jean. Cette concertation sur invitation de l’ACFA provinciale, s’est déroulée à huis clos. L’enjeu qui ressort principalement de cette rencontre est la nouvelle autonomie du RIFA dans le dossier sur l’immigration.

RIFA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est officiel ! Mme Madeleine Meilleur a été confirmée le 15 mai afin de remplir les fonctions de Commissaire aux langues officielles du Canada. Une nouvelle qui ne fait pas l’unanimité en matière de Francophonie canadienne.

L’Alliance Jeunesse Famille de l’Alberta Society (l’AJFAS) a fait une présentation, le 17 mai au Campus Saint-Jean de son nouveau programme : À Votre Santé ! Ce programme permettra de dresser dans un premier temps un portrait des défis auxquels sont confrontées habituellement les femmes immigrantes francophones, en Alberta. Luketa M’Pindou, directeur général de l’AJFAS nous en dit un peu plus.

Le mercredi 17 mai, l’Institut Guy-Lacombe de la famille a donné son atelier Chef en Herbe. Un atelier parents-enfants qui donne le goût et l’envie de se régaler !

La nouvelle est tombée officiellement le 5 mai. Jean Johnson, actuel président de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA), se présente à la présidence de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada. La présidente sortante, Sylviane Lanthier, fera donc face au dignitaire albertain le 10 juin prochain. Entretien avec le chef de file de la francophonie albertaine qui vise désormais à appliquer son expérience provinciale sur la scène nationale.

Page 8 sur 19
Aller au haut